Annonciation

Classé dans : Evenements, Non classé | 0

Une lampe allumée

 

Texte du jour

  • Lecture du livre du prophète Isaïe (Is 7, 10-14 ; 8, 10)
  • Psaume 39 (40), 7-8a, 8b-9, 10,11) : ♪ Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté.
  • Lecture de la lettre aux Hébreux (He 10, 4-10)
  • Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 1, 26-38)

♪ Je te salue Marie

 

En signe d’espérance, allumons une bougie à nos fenêtres :
Ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la nation pour qu’elle rende hommage aux défunts, victimes du Covid-19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir, soignants, autorités mais aussi famille, amis, voisins.

A 19h30, le mercredi 25 mars allumons une bougie à l’invitation des cloches de toutes les églises :

 

A l’appel de nos évêques, prions le chapelet, en communion, par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, et lors de chacune des dizaines :

  • Demandons à Marie de nous protéger et de nous aider à mieux accueillir Jésus dans nos maisons, dans nos cœurs, dans nos vies comme elle l’a fait elle-même pour nous : « Que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 38) – [1ère dizaine].

  • Confions à Marie qui devient Mère du Sauveur et qui deviendra notre Mère, nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée. Nous lui dirons que nous voulons les aimer comme nous aimons Jésus, « le fruit béni de ses entrailles » (cf. Lc 1, 42), lui qui a pris sur lui nos souffrances et nos péchés – [2ème dizaine].

  • Confier nos craintes et nos doutes à celle qui fut toute bouleversée et s’interrogea : « Comment cela va-t-il se faire ? » (Lc 1, 34). La peur d’une vie remise à Dieu, différente de celle dont nous rêvons, rejoint la peur de la mort. Marie la connaît de l’intérieur et nous pouvons lui dire sans cesse : « Prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort », comme l’Église nous l’a appris [3ème dizaine].

  • Enfin, poussés par l’Esprit, disons à Jésus : « Guéris-nous !» Nous ne savons pas quelle sera la réponse sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la passion, la mort et la résurrection de Jésus, le premier-né d’une multitude de frères qu’il fait entrer dans la vie de Dieu [4ème dizaine.]

  • lors de la 5ème dizaine, confions nos intentions particulières.