Liturgie familiale – Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur

Parce que nous ne pouvons pas nous réunir en ces jours où nous sommes confinés et que nous ne pouvons pas nous rassembler pour le repas du Seigneur, voici une proposition pour célébrer à la maison, seul ou en famille.
Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier. En ce dimanche de la passion, la famille se rassemble autour de la croix du Seigneur. Une bougie, des fleurs ou rameaux peuvent l’entourer, une bible ou un nouveau testament ouvert sur la table.
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge

Entrée messianique

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne)

Ensemble, debout commençons.

Le plus jeune de la maison pose cette question :
Comment allons-nous faire pour vivre la semaine sainte alors que nous ne pouvons pas nous rassembler ?

G : 
C’est à la maison que nous prendrons le temps de prier ensemble, en famille, nous ne l’avions pas fait depuis longtemps. Belle occasion de nous rappeler que nous sommes tous des frères et sœurs dans la foi. Comme les premières générations chrétiennes de célébrer le Seigneur dans nos maisons.
En pensant aux nombreux malades et morts de l’épidémie, en soutenant et remerciant les soignants, en nous supportant les uns les autres dans le confinement, comme de bons supporteurs, nous allons suivre en cette semaine Jésus sur le chemin de la passion. Jésus est entré dans la ville de Jérusalem et la foule l’accueille avec joie, écoutons :

Lecture de l’évangile selon Saint Mathieu (Mt 21, 1-11)

G : Il y a deux personnages que j’aime bien dans cette page d’évangile, c’est l’ânesse et le petit âne. J’aime me dire que c’est de nous dont Jésus dit le Seigneur en a besoin. T’ arrive-t-il de penser que le Seigneur de toi ?

Laisser un temps de réponse et de partage, puis

G : Vous avez entendu un mot que nous chantons souvent : Hosanna signifie « De grâce, secours-nous ». Nous reprenons cette acclamation, pour acclamer Dieu et pour acclamer Jésus qui vient au nom du Seigneur.

En ce dimanche nous pouvons chanter ensemble :

Hosanna

Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux ! (bis)
Saint ! Saint ! Saint le Seigneur Dieu de l’univers.
Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux ! (bis)
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux ! (bis)

Ouverture de la Liturgie familiale

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre diocèse d’Évry
En ce dimanche de la passion nous faisons sur nous le signe de la Croix :
AU NOM DU PERE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G fait cette prière :

Dieu notre Père, en entrant dans la Semaine Sainte nous voulons suivre Jésus ton Fils, pour accueillir une fois encore jusqu’où va son amour pour nous pour répondre à son appel de nous aimer les uns les autres comme il nous a aimé, Lui qui vit avec toi et le Saint-Esprit maintenant et pour les siècles des siècles

Lecture de la Passion de notre Seigneur Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 26, 14 – 27, 66)

Pour le récit de la passion, vous vous répartissez qui lit quoi dans le récit.

Les sigles désignant les divers interlocuteurs sont les suivants :
X = Jésus ; L = Lecteur ; D = Disciples et amis ; F = Foule ; A = Autres personnages.

Après le verset 26,46 « [ …] « Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. » », on arrête la lecture.

G : Nous prenons quelques instants de silence. Est-ce que je sais veiller, prier avec Jésus comme il y invite ces disciples d’hier et d’aujourd’hui ?

 Il est possible de chanter, par exemple 

♪  Mystère du calvaire H44, couplet 1

————————

Reprise de la lecture

Après le verset 27, 10 « [ …] et ils les donnèrent pour le champ du potier, comme le Seigneur me l’avait ordonné. », on arrête la lecture.

G : Nous prenons un instant de silence, Qu’est-ce qui me marque dans cette partie du récit ?
Parmi les attitudes des différents personnages de la passion, qu’elles sont celles qui ressemble à mes attitudes ?

Il est possible de chanter, par exemple 

♪  Mystère du calvaire H44, couplet 2

————————

Reprise de la lecture

Après le verset 27, 50 « Mais Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l’esprit. », on fléchit le genou et on s’arrête un instant.

————————

A la fin de la lecture de la Passion, il est possible de chanter, par exemple 

♪  Mystère du calvaire H44, couplet 3

G : Nous prenons quelques instants de silence pour accueillir ce que Jésus a fait pour nous. Comment jusqu’au bout, il s’est donné, il nous a aimé.

Prions

G : Nous pouvons ensuite rendre grâce au Père par la prière suivante :

C’est pour te rendre grâce, Dieu Notre Père,
Que nous élevons notre cœur et le tournons vers toi.
En ce jour où nous faisons mémoire de l’entrée de ton Fils à Jérusalem,
nous te bénissons d’être la source de notre salut.
Alors qu’il était innocent, il a voulu souffrir pour les coupables,
et, sans avoir commis le mal, il s’est laissé condamner pour les criminels ;
sa mort a effacé nos fautes et sa résurrection a fait de nous des justes.
C’est pourquoi nous voulons te prier avec confiance :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté́ soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Après un temps de silence :

Nous pouvons chanter :

♪  Quand Jésus mourait au calvaire H 19
ou Victoire H32

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit tous ceux qui sont présents :

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde. 
Qu’il vous montre son visage et qu’il ait pitié de vous. 
Qu’il tourne son regard vers vous et qu’il vous donne la paix. 
Amen.