Célébration œcuménique pour le Vendredi Saint 2020

♫ Croix plantée sur la colline https://www.youtube.com/watch?v=i7ludrxqvds


Lecture de la passion selon Saint Luc (22,46 – 23,56)

Au verset 23,49 après la mort de Jésus, prendre un temps pour faire silence.

Méditation et prière proposée par l’Église Protestante Unie :

La croix et les souffrances d’aujourd’hui

Période recluse et mobilité restreinte tels des prisonniers. Jésus trahi et portant sa croix sur le chemin de Golgotha. Prescription du confinement par des autorités d’ordinaire moins hésitantes sur les instructions à prodiguer. Désormais contraintes à prendre humblement conseil auprès des spécialistes de la santé. Les puissants et les moins-puissants de ce monde sont bousculés et déplacés par un adversaire invisible, un ennemi meurtrier. Oui, nous souffrons tous de différentes façons et pour différentes raisons. Un chemin de croix imposé à Jésus il y a un peu moins de 2000 ans ; chemin de croix qui s’impose à nos contemporains en 2020.
Nous nous unissons dans la prière et nous participons au recueillement en mémoire de tous les disparus emportés par le COVID-19, et au VIDE qu’ils laissent. Au silence que leurs proches doivent désormais apprivoiser. Cette absence que les disciples et la mère de Jésus vont devoir dompter, eux aussi.
Nous prions pour tous les personnels soignants qui, jour après jour, le nœud au ventre, prennent le chemin des hôpitaux et des Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Difficile devoir que celui d’accomplir son boulot. Et nous nous souvenons de l’un de nos illustres prédécesseurs dans la foi : l’apôtre Pierre lui-même n’a pas pu s’empêcher de renier le Seigneur trois fois saint. Alors que c’était en quelque sorte son boulot que de tenir la promesse qu’il avait spontanément faite à Jésus. Merci et bravo à toutes celles et tous ceux qui, sans cesser d’avoir peur, attitude qui s’apparenterait à de l’inconscience, bravent le risque pour dépasser les faiblesses humaines et aller prendre soin de leurs PROCHAINS les plus vulnérables.
Nous prions pour tous les prisonniers privés de leur liberté de mouvement, et pas seulement pendant quelques semaines. Nous pensons au confinement qui est le leur, assignés à l’intérieur de cellules exigües et surpeuplées dans des structures carcérales où la distanciation sociale n’est pas forcément facile à observer.
Nous prions pour les détenteurs du pouvoir politique, partout dans le monde, appelés à anticiper à travers d’innombrables décisions aux conséquences potentiellement graves, et pas seulement en temps de crise, par l’exercice du libre-arbitre dont le Tout-Puissant a fait don à tous ses enfants. Que DIEU leur vienne en aide, en tous points de l’espace-temps.
Nous prions pour nos LOINTAINS frères et sœurs, habitant souvent dans des pays pauvres moins équipés en matériels médicaux de réanimation que les pays industrialisés. Nous pensons aussi aux réfugiés vivant dans des camps où les gestes de prévention ne peuvent être appliqués. Et nous disons merci pour tous ceux qui œuvrent dans ces conditions au prix même de leur vie.
Nous prions pour les responsables économiques, dont certains ont consenti la délocalisation des centres de production de médicaments et d’autres équipements d’importance vitale à mille lieues de leurs concitoyens. Puissent-ils recevoir la lumière de Celui qui sait profondément ce dont ses créatures ont besoin, au-delà de ce dont elles ont envie. Puissent-ils en retour d’expérience des souffrances d’aujourd’hui, ramener les prix les moins disants à leur juste niveau dans le panier des critères d’attribution des marchés ; l’envie d’un taux de retour sur investissement toujours plus élevé pouvant se révéler synonyme de mort, et d’éloignement du Créateur de toutes choses.
Dans sa dimension humaine, Jésus a souffert sur le chemin de la crucifixion, cette souffrance qui se traduira au moment de rendre son dernier souffle à Dieu par la phrase bien connue[Matt. 27:46 « Eli, Eli, lema sabachthani ? »] : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? ».
Pourtant, d’après les évangiles synoptiques, alors que Jésus est épuisé physiquement et a du mal à avancer, les épaules chargées par la lourde croix de bois sur laquelle il va être crucifié, les soldats romains qui le mènent au Calvaire obligent Simon de Cyrène, un paysan qui passait par là, à porter la croix sur un bout de chemin.
Alors que les personnages de la Bible sont généralement présentés en référence à leurs parents[Marc 1:19 « Jacques, fils de Zébédée… »], Simon de Cyrène est introduit comme le père d’Alexandre et de Rufus. Cette insistance sur le fait qu’il est le père de… renvoie à Dieu, le Père, qui intervient en personne pour aider son fils Jésus en portant sa croix. De la même manière, pour tous ceux qui croient au Seigneur, le Seigneur ne les oublie pas, quelles que soient les apparences, quelles que soient les difficultés, quelle que soit la souffrance du moment.
Oui aujourd’hui l’humanité souffre comme Jésus a souffert. Notre mission d’Eglise est de nous encourager mutuellement à garder foi dans le Dieu d’Abraham, le Rédempteur secourable, qui ne fait pas souffrir, mais qui au contraire souffre avec le malheureux, sans oublier d’aider ses enfants, tous ses enfants, dignes frères de Jésus. Certains ont perçu dans la croix la fin lamentable d’un imposteur, alors que le centurion[Luc 23:47 « Voyant ce qui était arrivé, le centurion glorifia Dieu en disant : cet homme était réellement un juste. »] glorifiait Dieu en reconnaissant que l’homme sur la croix du milieu, le fils de l’Homme, était réellement juste.
Nous, avec tous ceux qui souffrent, avons été justifiés par cette croix qui en l’an 33 a marqué le jalon d’une gloire qui durera toujours, y compris en 2020 et au-delà.
Amen

Pour l’Eglise Protestante Unie de la Vallée de l’Orge,
Samuel NGUEFEU

Chant en écho à la Parole

♫ Sur le mont du Calvaire, il était une croix https://www.youtube.com/watch?v=sHLkoNwVcuk

Offrande

Nous vous invitons à faire parvenir votre offrande à l’association locale SNL : Solidarités nouvelles pour le Logement (Essonne).
https://www.solidarites-nouvelles-logement.org/ou-nous-trouver/snl-essonne/

 

Prière d’intercession :

nous partageons les intentions proposées par chaque confession

Église Orthodoxe
En ce moment Jésus, Tu es sur la Croix, en don total de ta vie pour nous. Aussi nous te prions pour toute âme qui se trouve dans la souffrance et dans la peine, qui a besoin de ton aide et de ta compassion, Car, Seigneur, Tu es le secours de ceux qui sont sans secours, l’espérance des désespérés, le sauveur de ceux qui sont dans la tempête, le havre des navigateurs, mais aussi le médecin de nos âmes et de nos corps. Amen

Église Catholique : «  Jésus, tu as donné ta vie pour nous.
En ces jours où notre humanité souffre, où beaucoup meurent, des personnes font aussi don de leur temps, de leur vie au service de leurs frères et sœurs, sans oublier les plus démunis. Merci, Seigneur, pour ces gestes fraternels.
Donne-nous ton Esprit pour que, là où nous sommes, nous ayons le souci d’accomplir les gestes, de dire les mots qui soulagent.
Donne-nous d’être unis dans la foi et la prière, en méditant ces textes de ta Passion et bientôt de ta Résurrection.
Amen. »

Eglise Evangélique Libre de Viry-Châtillon
Seigneur, à la croix, nous admirons avec respect un si grand amour qui est allé jusqu’à supporter une telle souffrance, un tel isolement, toi qui as été abandonné par tes amis, ta famille, tes proches. Merci de ne pas nous avoir abandonnés et d’avoir pris notre place sur la croix et, par ta mort, de nous donner la vie.
En ces temps troublés et troublants pour tous, donne-nous d’être à ton exemple remplis d’amour, comme toi qui, alors que tu souffrais, as confié ta mère à ton disciple, tu as prié pour ceux qui te crucifiaient, tu as accueilli ce brigand qui se tournait vers toi.
Toi qui as combattu contre l’angoisse de la mort dans le jardin de Gethsémané, donne-nous de combattre et de vaincre avec toi et par ta grâce, notre peur, nos craintes, pour continuer sur notre chemin de vie en êtres humains compatissants.
Remplis-nous de solidarité, de compassion pour ceux qui sont seuls, abandonnés comme dans les maisons de retraite, la rue, les maisons vides (par le départ des enfants).
Merci parce que, si tu as crié : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? tu as aussi prié : « Père, je remets mon esprit entre tes mains ».
Dans ces moments difficiles, où nous pouvons nous sentir abandonnés, donne-nous de nous remettre avec confiance entre les mains de Dieu, notre Père. Renouvelle notre foi et notre espérance en toi qui es la résurrection et la vie Donne-nous de demeurer par la foi et la prière en paix en nous et entre nous et de répandre cette paix et cette espérance à tous chrétiens et non-chrétiens.

Église Évangélique Baptiste.
Seigneur. En ce vendredi Saint, nous souhaitons commémorer  le sacrifice du Christ, ton Fils. Nous voulons te remercier pour ce plan pour sauver l’humanité depuis la chute de celle-ci, merci pour ce plus grand geste d’amour envers tes créatures. 
En ces temps particuliers, rappelle nous constamment ta démarche de foi, d’humilité et d’amour, en sachant prendre exemple sur toi et sur ta vie dédiée aux autres. Apprends-nous à aimer notre prochain comme tu l’aimes et comme tu nous aimes, et à nous enrichir de nos différences.
Merci de nous avoir libéré, chacun d’entre nous, du poids du péché, et apprends nous à te louer sans cesse pour qui tu es, ainsi que tes œuvres magnifiques. Apprends nous à combattre le juste et sage combat, amène nous ta paix qui transcende toutes choses, renouvelle notre intelligence en tout temps et en tous lieux.
À toi soit la gloire, pour l’éternité . Amen

suivie du : Notre Père

Bénédiction

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde. Amen.
Que le Seigneur fasse resplendir sa Lumière sur vous et vous accorde sa Grâce. Amen.
Que le Seigneur tourne sa Face vers vous et vous donne sa Paix. Amen.
Et que la bénédiction de Dieu tout puissant, le Père, le Fils et le Saint Esprit, soit sur vous et demeure avec vous pour toujours. Amen.

♫ Attaché à la croix pour moi https://www.youtube.com/watch?v=zdKhvzS1Poo