Liturgie familiale de la Sainte Trinité – 7 juin 2020 – Secteur du Val d’Or

Classé dans : COVID-19, Evenements, Liturgie | 0

Liturgie familiale de la Sainte Trinité
7 juin 2020

Préparation

Parce que nous ne pouvons pas encore nous réunir en ces jours pour partager le repas du Seigneur, voici une proposition pour célébrer à la maison, seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : un lumignon ou une bougie voire une icône ou une reproduction de la Sainte Trinité, la Bible ou le Nouveau Testament ouvert sur l’Évangile du jour, quelques fleurs…
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G),

par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).

Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge.

En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés. Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Chants proposés

Liturgie familiale

Ouverture de la liturgie

G : Une semaine après la Pentecôte, l’Eglise nous invite aujourd’hui à méditer le mystère de la Trinité : Dieu qui est un mais aussi 3, qui nous a créés à son image et à sa ressemblance. Nous l’avons éprouvé ces deniers temps : nous avons besoin de liens, de relations avec les autres pour vivre.
Nous le savons Dieu n’est pas un dieu solitaire, hautain, lointain, … : il est attentionné envers son peuple, il est communion d’amour, il est totale relation.
C’est pourquoi chacune de nos liturgies est célébrée au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.
Entrons donc dans cette intimité de Dieu, dans cet Esprit d’amour que nous sommes invités à partager en devenant fils du Père et frère des hommes.

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe, nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, traçons sur nous, avec foi et respect, le signe de la Croix, le signe de l’amour de Dieu :

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Que soient avec nous tous la grâce de Jésus, notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit Saint.
Tous : Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

G : Créés à l’image de Dieu, baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, recueillons-nous un instant et confions-nous à sa miséricorde.

  • Seigneur, tu es venu sur nos routes nous enseigner un Dieu plein d’amour et de tendresse, Béni sois-tu et prends pitié de nous.
    Béni sois-tu et prends pitié de nous.

  • Ô Christ, tu nous as donné ton Esprit Saint pour nous envoyer sur les chemins de la vie, Béni sois-tu et prends pitié de nous.
    Béni sois-tu et prends pitié de nous.

  • Seigneur, par ta vie, tu nous apprends la communion avec le Père et le Saint-Esprit, Béni sois-tu et prends pitié de nous.
    Béni sois-tu et prends pitié de nous.

Nous pouvons chanter Gloire à Dieu

G : Tu es saint, Dieu notre Père, toi qui nous renouvelles dans la sainteté de l’Esprit à l’image de ton Fils, notre Sauveur.
Que notre vie fraternelle, remplie de délicatesse, témoigne de notre communion avec toi et avec ton Fils, dans l’Esprit, dès maintenant pour les siècles des siècles.
Amen

Liturgie de la Parole 

Acclamons l’évangile : ♪ Alléluia
G :  Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit : au Dieu qui est, qui était et qui vient !

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement :

Après un temps de silence nous proclamons ensemble la foi de notre baptême : Proclamons notre foi au Père, au Fils et à l’Esprit, la foi de toute l’Église :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prions 
Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions.

Introduction : D’un même cœur, adressons nos prières au Père, au Fils et à l’Esprit Saint, le Dieu unique…

  • Dieu notre Père, tu veux que tous les hommes soient tes fils et tes filles, libres et sauvés.
    Merci pour ta présence.
    Que ton Esprit nous pousse à nous engager pour que soient respectés les droits de l’homme et que se construise par nos mains un monde à l’image de ton amour, Seigneur, nous te prions.

  • Dieu tendre et miséricordieux, tu révèles ton visage en Jésus-Christ, ton Fils unique.
    Merci pour ta présence.
    Nos villages, nos villes, nos pays ont besoin de témoins qui annoncent la Bonne Nouvelle du Ressuscité à tous les hommes.
    Que ton Esprit nous bouscule, afin que chacun d’entre nous se sente appelé à porter une part de cette mission, Seigneur, nous te prions.

  • Dieu lent à la colère, plein d’amour et de fidélité, tu manifestes ton amour particulièrement aux plus petits d’entre nous.
    Merci pour ta présence.
    Que ton Esprit ouvre nos yeux pour que nous nous sentions concernés par les pauvretés qui sévissent autour de nous: solitudes, difficultés matérielles, désespoirs, chômage, mésentente conjugales… Seigneur, nous te prions.

Il est possible également de chanter ♪ La voix de tes enfants (B 39-73)

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

G : Gloire à toi, ô Trinité sainte qui suscite notre prière et qui l’exauce. Accorde à tous les hommes de connaître ta joie pour les siècles des siècles.
Amen.

Notre Père

G : En cet instant, c’est le Fils bien-aimé qui nous apprend à nous tourner vers le Père pour lui dire la prière que l’Esprit fait monter de nos cœurs :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.
Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour,j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie,à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Nous sommes envoyés

Prière de conclusion
G :
Tu as tant aimé le monde, Père, que tu as donné ton Fils unique. Et lui-même nous a donné tout ce qu’il avait reçu de toi, ta parole, ton Esprit, ta joie. Béni sois-tu pour tant d’amour ! Que nous donnions à notre tour cet amour reçu et grandissions dans l’unité. Ainsi nous témoignerons de ton mystère et nous te rendrons grâce pour grâce, dès maintenant, pour les siècles des siècles.
Amen

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée :
Que Dieu tout-puissant nous donne sa joie.
Que son Fils unique nous assiste dans le bonheur et dans l’épreuve.
Que l’Esprit Saint ne cesse de répandre son amour dans nos cœurs…
Que Dieu tout-puissant nous bénisse : le Père, le Fils, et le Saint Esprit.
Amen

G : Allons dans la paix et la joie du Christ !
Tous : Nous rendons grâce à Dieu.

Puis si possible prendre un chant festif.

Bon dimanche !

Et puis aussi

Pourquoi ne pas méditer sur la Sainte Trinité à partir de ce texte proposé par la paroisse Notre-Dame des 3 Vallées des Doyennés de Bouillon et Gedinne (Namur, Belgique) https://notredamedes3vallees.be/2017/06/11/une-pause-par-jour-11-juin-2017/ :

Jésus, comment entrer
dans cette fête de la Trinité ?
Le meilleur chemin, me semble-t-il,
c’est celui de tes premiers disciples.
Peu à peu ils ont vu l’importance pour toi
de ta relation avec le Père.
Si étroite, si mystérieusement unique,
qu’ils étaient forcés de scruter ta parole :
« Je suis dans le Père et le Père est en moi ».
Vers la fin de ta vie publique
tu ne cessais de parler de l’Esprit.
Impossible de te fréquenter, Jésus,
sans essayer de vivre tantôt avec le Père,
tantôt avec toi et tantôt avec l’Esprit,
mais sans jamais vous séparer.
Vouloir en dire plus,
c’est vouloir que le plus grand mystère
ne soit pas un mystère.



Ou bien méditer sur la trinité par le chant : ♪ Tu es mon Dieu (DEV41)