3ème dimanche de Carême 2020

Classé dans : Evenements, Liturgie | 0

ASSURER L’EGALITE ENTRE FEMMES
ET HOMMES

« LE PEUPLE SOUFFRIT DE LA SOIF ET RÉCRIMINA CONTRE MOÏSE » (Exode 17, 2)
« DONNE-MOI À BOIRE » (Jean 4, 7)

Sur la route vers Pâques, prenons le temps de nous arrêter pour rencontrer le Seigneur Jésus qui par sa parole comble nos soifs les plus profondes et apporte la vie en nous et autour de nous.
Comme Moïse, entendons l’expression de l’inquiétude des hommes, confions-la à Dieu, mais sachons aussi travailler à nous réconforter les uns les autres. Suivons Jésus qui nous conduit de la soif humaine à l’accueil de l’eau vive de sa Parole.

 

Lectures de la messe
  • Lecture du livre de l’Exode (Ex 17, 3-7)

  • Psaume 94 (95), 1-2, 6-7ab, 7d-8a.9 : ♪ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur !

  • Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (Rm 5, 1-2.5-8)

  • Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 4, 5-42)

 

DONNE MOI A BOIRE

Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l’eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. » […] La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi, un Juif, tu me demande à boire, à moi, une Samaritaine ? » – En effet, les Juifs ne fréquentent pas les Samaritains. Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : « Donne-moi à boire », c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. »… Jésus lui répondit : « Quiconque boit de cette eau aura de nouveau soif ; mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissante pour la vie éternelle. » La femme lui dit : « Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif, et que je n’aie plus à venir ici pour puiser. » Jean 4

 

CONTEMPLER LE MONDE

Laudato Si’ § 229

« Il faut reprendre conscience que nous avons besoin les uns des autres, que nous avons une responsabilité vis-à-vis des autres et du monde, que cela vaut la peine d’être bon et honnêtes. Depuis trop longtemps déjà, nous sommes dans la dégradation morale, en nous moquant de l’éthique, de la bonté, de la foi, de l’honnêteté. L’heure est arrivée de réaliser que cette joyeuse superficialité nous a peu servi. Cette destruction de tout fondement de la vie sociale finit par nous opposer les uns aux autres, chacun cherchant à préserver ses propres intérêts ; elle provoque l’émergence de nouvelles formes de violence et de cruauté, et empêche le développement d’une vraie culture de protection de l’environnement. »

 

CHERCHER UN CHEMIN DE CONVERSION POUR AGIR AVEC AMOUR ET JUSTICE

« Le peuple a soif, il récrimine (Ex 17). Jésus épuisé a soif ; la Samaritaine vient puiser de l’eau au puits de la rencontre. A égalité, un homme, une femme, ils osent dialoguer. De l’Horeb (« sec », en hébreu) jaillit l’eau pure : ne la cherchons-nous pas ?
« J’ai soif ! » – une des sept paroles de Jésus en croix. De son côté, jaillit l’eau vive. Dieu nous a créé femme et homme à son image. Cette égalité première est malheureusement souvent mise à mal, consciemment ou inconsciemment.

  • Comment collectivement pouvons-nous nous interroger sur la place donnée à chacune et chacun d’entre nous ?
  • Quels moyens pouvons-nous trouver pour rétablir cet équilibre de ce besoin des uns des autres ?
  • Comment j’entre en dialogue, sur un même pied d’égalité, avec l’autre ?

 

Prière universelle
  • Au Nord Kivu, en République Démocratique du Congo, ce sont les femmes qui travaillent la terre, mais ce sont les hommes qui la possèdent et en tirent bénéfice. UWAKI est une fédération d’unions de femmes paysannes qui touche 7 000 familles. Son action permet d’améliorer la production agricole tout en respectant l’environnement. Elle instaure aussi le dialogue entre les femmes et les hommes pour une meilleure répartition des tâches et des responsabilités.
    Merci, Seigneur, pour ces actions entreprises depuis plusieurs années et qui portent déjà des fruits dans cette région d’Afrique.
    Soutiens ces femmes et ces hommes qui ont entrepris un chemin de conversion pour que la vie soit meilleure pour tous.

  • L’Église a besoin de serviteurs et de servantes qui annoncent, comme la Samaritaine, la rencontre qui a changé leur vie ; pour tous ceux et celles qui découvrent Jésus aujourd’hui, prions le Seigneur.

  • Nos amis et nos proches ont soif d’une présence qui donne du sens à leur vie ; pour tous
    ceux et celles qui osent partager leur foi, prions le Seigneur.

  • Des pauvres et des personnes fragiles demandent que nous leur donnions à boire ; pour
    ceux et celles qui, dans le monde et quelle que soit leur religion, se mettent au service des plus démunis, prions le Seigneur.

  • Notre communauté reçoit chaque dimanche une eau qui peut devenir source de vie éternelle ; pour tous ceux et celles qui nous ont transmis le don de la foi, prions le Seigneur.

 

OFFRIR UNE ACTION DE GRACE AU SEIGNEUR
Prières pour nos différences

Toi, le Différent, Dieu Tout-Autre,
Nous te remercions pour nos différences.
Tu les as créées pour notre joie,
Hommes et femmes, de peaux, de cultures,
De religions, de savoirs,
De conditions et de convictions
Aux couleurs multiples et changeantes
Faites pour la découverte et l’étonnement.
Ouvre nos coeurs
Et nos intelligences à leurs beautés.
Fais-nous la grâce d’y découvrir notre unité.
Amen.

(portsaintnicolas.org)