Liturgie familiale du 6ème dimanche de Pâques 17 mai 2020 – Secteur du Val d’Orge

Classé dans : COVID-19, Evenements, Liturgie | 0

Préparation

Parce que nous ne pouvons pas nous réunir en ces jours où nous sommes confinés et que nous ne pouvons pas nous rassembler pour le repas du Seigneur, voici une proposition pour célébrer à la maison, seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.
Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : dans notre coin prière, en ce mois de mai, nous pouvons placer une icône ou une statue de la vierge Marie et la décorer de quelques fleurs. En lien avec l’Évangile, nous plaçons une bougie qui nous évoque la présence de l’Esprit de vérité et une croix.
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).

Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge. En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens sont surlignés.

Chants proposés

Liturgie familiale

Ouverture de la liturgie

G : Les Apôtres ont su s’adjoindre 7 disciples de langue grecque pour s’occuper des veuves de leur communauté. Mais, tandis que les Apôtres restent dans le secteur de Jérusalem, le diacre Philippe ne craint pas d’aller porter la Bonne Nouvelle en périphérie, ici la Samarie, terre hérétique où Jésus avait annoncé l’eau vive près du puits de Jacob.
Il n’y a pas de « chasse gardée » pour évangéliser, du moment que nous sommes guidés par l’Esprit pour annoncer en paroles et en actes que Jésus est présent en chacun de nous.

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe,
nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et
nous rappelle que par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, nous faisons sur nous le signe de la Croix :
AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Que Dieu notre Père et Jésus-Christ, notre Seigneur, mis à mort dans sa chair, rendu à la vie dans l’Esprit nous donnent la grâce et la paix.
Tous : Béni sois tu notre Dieu, maintenant et toujours.

Nous nous tournons vers la croix, sur laquelle le Christ a donné sa vie pour nous :
G : C’est pour nous qu’il est mort, c’est pour nous qu’il est ressuscité, c’est pour nous qu’il est retourné au Père…

  • Seigneur Jésus, toi qui es mort pour les péchés une fois pour toutes.
    Prends pitié de nous

  • O Christ, toi le juste mort pour les coupables, afin de nous introduire devant Dieu.
    Prends Pitié de nous

  • Seigneur toi qui nous envoies d’auprès du Père l’Esprit de Vérité, pour mettre notre vie dans la Vérité tout entière.
    Prends pitié de nous.

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous donne de mener une vie droite dans le Christ et nous conduise à la vie éternelle.
Amen.
Ou nous pouvons prendre le Kyrie de la messe de Saint François Xavier

G : Dieu tout-puissant, accorde-nous, en ces jours de fête, de célébrer avec ferveur le Christ ressuscité. Rends-nous disponibles « quand passe le vent de l’Esprit », afin que le mystère de Pâques dont nous faisons mémoire, reste présent dans notre vie et la transforme.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec Toi et le Saint Esprit pour les siècles des siècles. 
Amen

Liturgie de la Parole

G : A la prédication de Philippe, l’Église naît en Samarie. Et pourtant, la Samarie était considérée comme une terre d’hérétiques, voire d’incroyants, de païens ! La Bonne nouvelle n’a pas de frontières, elle n’a pas de préjugés…

G : Au cœur d’un monde indifférent, parfois hostile, les disciples de Jésus doivent rendre compte de leur espérance…

Une personne introduit la lecture de l’Évangile : Les dernières paroles de Jésus sont rassurantes : il ne nous laissera pas orphelins…

Acclamons l’évangile : ♪ Alléluia
G : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, dit le Seigneur ; mon Père l’aimera, et nous viendrons vers lui.

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement :

Commentaires du père Jean de Dieu 

Prions
Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière, nous pouvons ajouter également celles qui nous viennent spontanément. Vous pouvez les partager à plusieurs voix.

Introduction
G : « Béni soit Dieu qui n’a pas écarté ma prière, ni détourné de moi son amour. » Avec l’assurance du psalmiste, adressons notre prière à Dieu notre Père…

  • « Philippe, l’un des Sept, arriva dans une ville de Samarie… »
    Pour nos frères, proches et lointains, qui, à la suite des Apôtres, témoignent de leur foi et de l’espérance qui les anime, merci Seigneur.
    Pour que nous sachions être présents à ceux qui ont soif de l’eau vive de ton amour, sans toujours en être conscients, Seigneur, nous te prions.

  • « Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains et ils recevaient l’Esprit Saint »
    Pour tous les catéchumènes qui continuent leur chemin en attendant leur baptême et leur confirmation, Seigneur, nous te disons merci et nous te prions de les soutenir dans ce temps incertain.

  • « Je ne vous laisserai pas orphelins »
    Pour nos frères et sœurs qui souffrent, qui se sentent abandonnés en ce temps où la distance est de rigueur, Seigneur, nous te prions
    Pour tous les hommes et les femmes qui luttent dans le monde pour la dignité humaine et sont signes de ta tendresse, merci Seigneur.

  • « Vous resterez fidèles à mes commandements »
    Pour que nous tous soyons fidèles à ta Parole : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés », Seigneur, nous te prions.

  • Nous sommes invités aujourd’hui à être en communion avec les chrétiens d’Orient.
    Avec eux, nous te prions pour la paix dans le monde. Donne à nos frères et sœurs d’Orient de garder l’espérance et de croire en un avenir possible sur leurs terres.
    Et nous te remercions pour ceux qui chaque jour s’investissent pour faire avancer la paix là où la vie ensemble a une histoire compliquée.

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière…

G : Dieu notre Père, accueille nos prières.
Que ton amour soit sur nous et sur ceux que nous t’avons confiés.
Nous t’en prions, par Jésus, notre espérance, aujourd’hui, pour les siècles des siècles.
Amen.

Notre Père

G : Là où notre regard ne porte pas, nous allons dans la prière
Là où des personnes malades souffrent ou sont isolées,
Là où d’autres personnes les soignent, de toute leurs forces, avec tout leur dévouement ;
Là où des personnes s’inquiètent de leurs proches à l’hôpital
Là où des personnes pleurent seules la mort d’un être cher.
Là, nous allons dans la prière, pour les confier tous à ton amour,
Et toi notre Dieu, tu y es, là, avec eux.
Là où nos pas ne peuvent nous porter, nous allons dans la prière
Là où nos familles, nos amis sont confinés, là où des personnes se retrouvent en danger,
Là où certains s’impatientent ou s’angoissent,
Là où des personnes persévèrent dans la solidarité
Là, nous allons dans la prière, pour les confier tous à ta bonté,
Et toi notre Dieu, tu y es, là, avec eux.
Là où nous sommes, nous nous tournons vers toi
Pour nous ouvrir à ce que tu fais monter en nous de paix intérieure, de courage et de confiance
Pour recevoir de toi la grâce qui fera de nous des êtres de bénédiction pour ceux qui sont près de nous et pour ceux qui sont à distance :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre sauveur.

Car c’est à Toi qu’appartienne le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour,
j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Nous sommes envoyés

Prière de conclusion :
G : Dieu notre Père, ton Fils nous a révélé l’amour qui vous unit, toi et lui.
Donne-nous de demeurer fidèles à ses commandements et disponibles à l’Esprit de Vérité; de passer les frontières de nos divisions, à la rencontre des hommes, nos frères.
A toi, Père de Jésus et notre Père, louange et reconnaissance pour les siècles des siècles. Amen !

L’Église a besoin de nous pour poursuivre sa mission auprès de tous. En cette période de confinement, où nous ne pouvons nous réunir et participer à l’offrande dominicale, il nous est proposer de participer à ce geste liturgique en versant notre offrande grâce à une plateforme temporaire de collecte en ligne https://donner.catholique.fr/quete/~mon-don

Puis, le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée :
Que le Seigneur nous bénisse et nous garde ! Que le Seigneur tourne vers nous son visage, et qu’il nous apporte la paix.
Au nom du Père, du Fils et du St Esprit,
Amen

Nous pouvons prendre ce chant :  Viens Esprit Saint descends sur nous 

Bon dimanche !

 

Et puis aussi

Le 17 mai sera également la Journée internationale de lutte contre l’homophobie.

Nous pouvons à cette occasion prier : 

  • Même chez nous, des hommes et des femmes sont victimes de discrimination à cause de leur orientation sexuelle. Certains, comme les Samaritains par les juifs, sont mal perçus.
    Nous te remercions Seigneur pour ceux et celles qui organisent cette journée mondiale de lutte contre l’homophobie.
    Et nous te prions pour que chacun se trouve accueilli, comme il est, à l’école de Jésus.
Chant à Marie

Isabelle Kabelaan du secteur pastoral de Limours, nous propose, pour débuter ce mois de mai, mois de Marie, un chant méditatif « Tu es femme, Marie, Mère de l’Enfant Dieu » composé par ses soins : Marie Mère de l’Enfant Dieu