Liturgie familiale du 7ème dimanche de Pâques 24 mai 2020 – Secteur du Val d’Orge

Classé dans : COVID-19, Evenements, Liturgie | 0

Préparation

Parce que nous ne pouvons pas encore nous réunir en ces jours pour partager le repas du Seigneur, voici une proposition pour célébrer à la maison, seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : un lumignon ou une bougie voire une icône ou une reproduction d’une colombe symbolisant l’Esprit Saint, la Bible ou le Nouveau Testament ouvert sur l’Évangile du jour, quelques fleurs…
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).
Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge. En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés. Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Chants proposés

  • ♪ Souffle imprévisible (Bernard/Akepsimas/Studio SM) KY28-44/K28-44
  • ♪ Peuple choisi (Rimaud/Crüger/Studio SM) K64
  • PSAUME 26 : propositions – parmi d’autres – de mise en musique
  • ♪ N’ayons pas peur de vivre au monde (Servel/Akepsimas/Studio SM) T72
  • ♪ Ouvrez vos cœurs au souffle de Dieu (Rimaud/Gelineau/Studio SM) KP79-1/K79-1
  • ♪ Marie, témoin d’une espérance (V 23-07 – couplets 1 & 6)
  • Répands ton feu 
  • ♪ Allez, Dieu vous envoie T58-28
  • ♪ Mets ta joie dans le Seigneur
  • ♪ Viens chasser nos peurs – R36-00

Liturgie familiale

Ouverture de la liturgie

G : Christ est mort ! Christ est ressuscité ! Christ est monté aux cieux ! Et nous voilà seuls !
Seuls avec la promesse de son retour… Seuls avec la promesse de son Esprit… Seuls face à nous-mêmes, face à notre vie, face à notre foi !
Entre Ascension et Pentecôte, c’est l’attente vécue par la première communauté que la liturgie nous invite à faire nôtre. Ensemble célébrons Celui qui, par sa mort et sa résurrection, donne sens à nos vies et nous ouvre un avenir.

Au moment de faire sur nous le signe de croix,
prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe,
nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et
nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, nous faisons sur nous le signe de la Croix :
AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Béni sois-tu Dieu notre Père pour la résurrection de ton Fils. Par lui tu nous as rendu la dignité de fils de Dieu et tu nous destines à connaître ta gloire.
Tous :
Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

G : Pour que vienne l’Esprit en nos cœurs, ouvrons-les à l’amour de Dieu, sûrs de son pardon et de sa grâce :

  • Seigneur Jésus, parfois nous avons l’impression que tu es loin de nous; pourtant tu es en chacun de nous.
    Prends pitié de nous.

  • O Christ, tu nous invites à prier pour être en relation avec ton Père; mais nous ne savons pas prendre le temps nécessaire.
    Prends pitié de nous.

  • Seigneur, tes disciples participaient fidèlement à la prière d’un seul coeur; parce que nous n’avons guère le goût de la prière,
    Prends pitié de nous.

G : Père, l’heure est encore venue d’exaucer ton Fils, lui qui intercède sans cesse pour nous. Mets en nos cœurs l’Esprit qui nous fait te connaître, toi, le seul vrai Dieu, et nous reconnaître les uns les autres pour tes enfants. Alors nous nous aimerons en vérité, et ton nom sera glorifié sur la terre comme au ciel. Louange à toi, Dieu des vivants, notre Père à tous pour les siècles des siècles.
Amen

Liturgie de la Parole 

Introduction à la première lecture : Saint Luc nous montre les Apôtres, au lendemain de l’Ascension, réunis avec Marie, Mère de Jésus, dans la salle du Cénacle, attendre dans la prière la venue de l’Esprit Saint, qui leur a été promis.

  • Psaume 26 (27), 1, 4, 7-8 
    ♪ J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants. ou Alléluia !

Introduction à la seconde lecture : S’adressant à des chrétiens, persécutés pour leur foi, Saint Pierre leur rappelle la béatitude évangélique : « Heureux ceux qui souffrent pour la justice à cause du Christ ! », et il les engage à supporter courageusement leurs épreuves.

Introduction à l’Évangile : L’évangile d’aujourd’hui nous fait entendre le Christ, priant à haute voix devant ses disciples avant d’entrer dans sa Passion, pour demander à son Père de le glorifier, lui, son Fils, et de garder ses Apôtres dans une fidélité totale.

Acclamons l’évangile : ♪ Alléluia
G :  Je ne vous laisserai pas orphelins, dit le Seigneur ; je reviens vers vous, et votre cœur se réjouira.

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement :

Commentaires du Père Gérard 

Après un temps de silence nous proclamons ensemble la foi de notre baptême :

G : Professons tous ensemble notre foi, la foi de l’Église, en Dieu, le Père, de qui vient toute grâce, en Jésus, le Fils, qu’il nous a envoyé pour nous faire connaître son nom et nous révéler son amour, en l’Esprit, qui nous rassemble dans l’unité :

Je crois en Dieu, …

Prions 
Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions.

  • Dans le monde, partout où l’homme est bafoué, donne à ton Église, Seigneur, de révéler ta justice… Nous te prions Seigneur
    Et pour tous ceux qui relèvent et soutiennent leurs frères, merci Seigneur

  • Dans tous les pays, la logique économique l’emporte. Viens rappeler à nos élus la dignité de tout homme, nous te prions Seigneur
    Et pour tous ceux qui dans tous les pays ont mis cette logique économique de côté pour mettre en priorité l’aide aux plus démunis durant cette période de pandémie, merci Seigneur

  • Dans la vie quotidienne, l’égoïsme, souvent, fait loi. Rends-nous plus attentifs, Seigneur, aux exclus… Pour ceux qui n’ont plus la force de se battre, nous te prions Seigneur
    Et pour tous ceux qui travaillent chaque jour à la découverte d’un vaccin et nous font espérer en des jours meilleurs. Merci Seigneur

  • Dans nos paroisses, nos mouvements, nos groupes, la jalousie parfois trouble la mission commune… Pour que nous apprenions le respect et le désir du bien, nous te prions.
    Et pour tous ceux dans nos paroisses qui ont mis de côtés rancœurs et jalousies pour servir leur prochain quel qu’il soit. Merci Seigneur

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

Notre Père

G : Dieu nous communique son Esprit d’unité et de communion. Nous pouvons lui parler comme Jésus nous l’a enseigné :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.
Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles. Amen

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour, j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie,à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Il y a déjà 5ans était proclamée l’encyclique Laudato Si’. A cette occasion, nous pouvons prier avec tous les chrétiens de par le monde :

Dieu qui nous aime,
créateur de la terre et de tout ce qui s’y trouve,
Tu nous as faits à ton image et tu as fait de nous les bergers de toute ta création.

Tu nous as bénis en nous offrant le soleil, l’eau et ces terres abondantes pour que nous puissions tous nous nourrir.
Ouvre nos esprits et touche nos cœurs afin que nous prenions tous soin de la création que tu nous as confiée.
Aide-nous à prendre conscience que notre maison commune n’appartient pas qu’à nous, mais aussi à toutes tes créatures et à toutes les générations futures, et qu’il est de notre devoir de la préserver.
Puissions-nous aider ceux dans le besoin à trouver la nourriture et les ressources dont ils ont besoin.

Sois présent pour les plus démunis en ces temps difficiles, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables.
Délivre-nous de nos peurs et de nos sentiments d’isolement et transforme-les en espoir et en fraternité, afin que nous puissions tous connaître une véritable conversion du cœur.

Aide-nous à nous montrer créatifs et solidaires alors que nous faisons face aux conséquences de cette pandémie mondiale.
Donne-nous le courage d’accepter les changements dont nous avons besoin dans notre recherche du bien commun. Maintenant plus que jamais, nous devons comprendre que nous sommes tous unis et interdépendants, dans nos efforts pour écouter et pour répondre à la clameur de la terre et à la clameur des pauvres.

Que les souffrances actuelles soient les douleurs d’une naissance d’un monde plus fraternel et durable.

Sous le regard aimant de Marie auxiliatrice, nous prions par le Christ notre Seigneur.
AMEN.

Nous sommes envoyés
Prière de conclusion :

G : Dieu qui nous aimes au-delà de ce qu’on ne saurait imaginer, béni soit ton nom ! Alors que nous attendons de célébrer le jour où tu as répandu sur l’Église le feu de ton Esprit, viens éclairer et fortifier notre foi : Donne-nous de marcher fidèlement, en présence de ton Fils. Lui qui demeure sans cesse avec nous, comme il nous l’a promis, car il nous aime pour les siècles des siècles.
Amen.

L’Église a besoin de nous pour poursuivre sa mission auprès de tous. En cette période de confinement, où nous ne pouvons nous réunir et participer à l’offrande dominicale, il nous est proposer de participer à ce geste liturgique en versant notre offrande grâce à une plateforme temporaire de collecte en ligne https://donner.catholique.fr/quete/~mon-don

Puis, le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée :
Que le Seigneur nous bénisse et nous garde ! Que le Seigneur tourne vers nous son visage, et qu’il nous apporte la paix et la joie.
Au nom du Père, du Fils et du St Esprit,
Amen

Puis si possible prendre un chant festif.

Bon dimanche !

Et puis aussi

Nous pouvons aussi prier avec le chant ♪ Peur, nous avons peur (R. Mutin) qui retrace le parcours spirituel des apôtres entre l’Ascension et la Pentecôte.

Méditation

Nous pouvons également faire notre cette méditation :

Il est des gens qui me rendent heureux,
Des gens que j’aime bien
Et qui me font aller bien
Quand je les vois.
Il est des gens qu’il fait bon de connaître,
Ils rendent la vie plus simple,
Plus lumineuse, plus … vivante.
Ces gens-là me parlent de toi, Seigneur.
Parce qu’il fait bon de te connaître,
Qu’avec toi, la vie devient simple,
Lumineuse … éternellement vivante.
Parce que te connaître,
C’est se découvrir enfants d’un même Père,
C’est découvrir que la vie
N’est pas faite pour s’éteindre,
Pas plus que tout l’amour
Que nous aurons tenté de vivre ici-bas.

Abbé José Dussart
(https://notredamedes3vallees.be/2017/05/28/une-pause-par-jour-28-mai-2017/)