Liturgie familiale du dimanche de Pentecôte – Secteur du Val d’Orge

Classé dans : COVID-19, Evenements, Liturgie | 0

Liturgie familiale du
dimanche de Pentecôte
31 mai 2020

Préparation

Parce que nous ne pouvons pas encore nous réunir en ces jours pour partager le repas du Seigneur, voici une proposition pour célébrer à la maison, seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : un lumignon ou une bougie voire une icône ou une reproduction d’une colombe symbolisant l’Esprit Saint, la Bible ou le Nouveau Testament ouvert sur l’Évangile du jour, quelques fleurs…
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).
Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge.
En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés. Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Chants proposés

Liturgie familiale

Ouverture de la liturgie

G : Dieu notre Père, en ce jour où l’Esprit Saint descendit sur les apôtres, renouvelle en nous ton Esprit de confiance. Dans ces temps troublés de perte de repères et d’attente, ouvrons lui nos cœurs : qu’Il soit le Feu qui nous illumine et le Souffle qui nous aidera à reconstruire nos vies sociales et communautaires. Qu’il fasse de nous des témoins audacieux comme les premiers apôtres, pour un nouveau départ de notre Église.
Nous sommes aujourd’hui invités à rendre grâce pour l’unité que nous donne l’Esprit Saint et pour la diversité des fidèles qui constituent l’Église.

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe, nous marque du signe  de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, nous faisons sur nous le signe de la Croix :

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Béni sois-tu, Dieu, notre Père, pour le don de ton Esprit. Par lui ton Amour a été répandu dans nos cœur.
Tous : Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

G : Nous arrivons aujourd’hui par cette fête de la Pentecôte à la conclusion de ce Temps Pascal que nous avons vécu intimement.
Dieu le Père de toute lumière a envoyé l’Esprit Saint au cœur des disciples du Christ.
Forts de ce même Esprit qui nous pénètre et nous illumine, en communion avec tous les chrétiens du monde et dans l’espoir de bientôt se retrouver ensemble pour partager l’Eucharistie, nous chantons avec joie la Gloire de Dieu.

Gloire à Dieu

G : Aujourd’hui, Seigneur, par le mystère de la Pentecôte, tu sanctifies ton Église chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans les cœurs des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique. Par Jésus Christ notre Seigneur.
Amen

Liturgie de la Parole 

Introduction à la première lecture : Au moment où se déroulaient « les événements » qui nous sont rapportés dans le texte que nous allons entendre à présent, les juifs célébraient la Pentecôte : la fête du don de la loi, l’une des trois fêtes de l’année pour lesquelles on se rendait à Jérusalem en pèlerinage.
Des milliers de juifs pieux, venus parfois de très loin, étaient à Jérusalem pour renouveler l’alliance avec Dieu. Pour les disciples, bien sûr, cette fête de Pentecôte, cinquante jours après la Pâque de Jésus, celui qu’ils ont vu entendu, touché… après sa résurrection… cette Pentecôte ne ressemble à aucune autre ; pour eux, plus rien n’est comme avant… Ce qui ne veut pas dire qu’ils s’attendaient à ce qui allait se passer !

Introduction à la seconde lecture : Paul nous donne, dans la lecture qui va suivre, une définition de L’Église : c’est le lieu où  « chacun reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous. » C’est un don gratuit qui est fait à chacun d’entre nous. La vie des communautés chrétiennes à la manière de Saint Paul est pour le moins révolutionnaire, il n’est plus question de considération de hiérarchie ou de supériorité ! Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, toutes nos distinctions bien humaines, tout cela ne compte plus : désormais une seule chose compte : notre Baptême dans l’unique Esprit, notre participation à ce corps unique, le Corps du Christ.
L’unité dans la diversité, c’est un beau pari : mais nous ne pouvons le réaliser sans l’Esprit qui nous est donné : l’Esprit d’Amour, l’Amour qui unit le Père et le Fils.
L’unité n’est pas dans l’uniformité ! La véritable unité de l’amour ne peut se trouver que dans la diversité.

Introduction à l’Évangile : Dans l’Évangile d’aujourd’hui Jean nous dit que l’Esprit de don et de pardon nous est donné. Le pouvoir de pardonner nous est insufflé ; Dieu souffle en nous les paroles du pardon. C’est la mission confiée aux disciples du Christ. Nous pouvons annoncer le pardon de Dieu de deux manières : par nos paroles et par nos gestes. Avec l’Esprit Saint nous donnons sens au pardon et nous devenons nous-mêmes pardon, témoins du Pardon de Dieu.

G : Viens Esprit-Saint ouvre nos cœurs et notre intelligence, aide nous à accueillir la Parole de ce jour, qu’elle suscite en nous un désir vrai de répondre oui à l’appel de la mission.

Acclamons l’évangile : Alléluia 
G :  Viens, Esprit Saint ! Emplis le cœur de tes fidèles ! Allume en eux le feu de ton amour !

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement :

Commentaires du Père Bertrand Delcey 

Après un temps de silence nous proclamons ensemble la foi de notre baptême :
Avec nos frères de toutes langues, proclamons notre foi, celle de toute l’Église répandue sur la face de la terre :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prions 
Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions.

Introduction :
Ensemble dans la confiance prions le Seigneur, qui a crée son Église par le don de L’Esprit :

Que ton Esprit Seigneur, habite notre terre, qu’il souffle dans nos cœurs un vent qui renouvelle.
ou
Viens Esprit de Sainteté viens Esprit de Lumière, viens Esprit de feu, viens nous embraser

1. « Tous furent remplis de l’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon l’Esprit »
Merci Seigneur pour l’Église, les prêtres, les diacres, les religieux et tous les baptisés qui vivent de leur foi.
Que chacun, là où il se trouve, puisse ouvrir son cœur, s’ouvrir à d’autres façons de parler, choisir les langages d’aujourd’hui pour faire découvrir autour de lui que la joie de se savoir aimés et pardonnés est un cadeau que Dieu fait à tous.
Viens, Esprit Saint, pénètre le cœur de tes fidèles ! Qu’ils soient brûlés au feu de ton amour !

2. « C’est dans un unique Esprit, que nous tous […] avons été baptisés pour former un seul corps. »
Merci Seigneur pour les sacrements qui nous unissent, nous donnent force et font de nous des membres de ton Corps.
Nous te présentons tous les catéchumènes qui attendent le baptême, les jeunes et les adultes qui se préparent à la confirmation, les fiancés qui espèrent se marier, les chrétiens qui attendent de communier à Ton Corps, et tous les fidèles qui souhaiteraient tant se rassembler pour revivre en  » Église ».
Viens, Esprit Saint, pénètre le cœur de tes fidèles ! Qu’ils soient brûlés au feu de ton amour !

3. « La Paix soit avec vous ! de même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. »
Merci Seigneur de la confiance que tu nous accordes en nous envoyant annoncer ta paix à tous.
Le monde et ses habitants s’est retrouvé confiné du jour au lendemain, aux prises avec l’insécurité de la pandémie et la peur de l’avenir. De ce temps de retraite forcée ont émergé des prises de conscience individuelles et collectives : l’impact destructeur de certains de nos modes de vie sur la création toute entière. Nous avons été confrontés à la douleur de la solitude pour les personnes isolées : célibataires, veufs et veuves, personnes âgées dans les EPHAD, personnes incarcérées ; à l’angoisse des personnes maltraitées par leurs proches, des sans-abris…
Que ton Esprit nous inspire et nous guide, que nous sachions réconforter nos semblables et trouver, en tous, les ressources nécessaires à la réalisation d’un nouveau mode de vie plus juste et plus fraternel.
Viens, Esprit Saint, pénètre le cœur de tes fidèles ! Qu’ils soient brûlés au feu de ton amour !

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

G : Esprit de lumière, Toi qui habites en chacun de nos cœurs, éclaire nous, écoute nous, exauce-nous. Par Jésus,.le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Notre Père

G : Dieu nous communique son Esprit d’unité et de communion. Nous pouvons lui parler comme Jésus nous l’a enseigné :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.

Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour,j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie,à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

G : Qui es-tu, douce Lumière, qui m’inonde et éclaire la nuit de mon cœur ?
Tu es plus proche de moi-même que moi, plus intime que mon intime même,
et pourtant personne ne te touche ni te comprend.
Et aucun nom ne peut t’emprisonner : Esprit Saint, Éternel Amour
(Extrait du poème à l’Esprit Saint écrit par Édith Stein, en religion sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix)

G : Dieu qui accordes les biens du ciel à ton Église, fasse que le souffle de la Pentecôte agisse en nous avec toujours plus de force . Que tous, renouvelés par ton Esprit, nous devenions, à la suite des premiers chrétiens, de lumineux témoins de ton royaume.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur.
Amen.


Nous pouvons aussi faire nôtre en ce dimanche de Pentecôte cette catéchèse de Saint Jean-Marie Vianney, curé d’Ars
Sans le Saint Esprit, nous sommes comme une pierre du chemin. Prenez dans une main une éponge imbibée d’eau et dans l’autre un petit caillou ; pressez-les également ; il ne sortira rien du caillou et de l’éponge vous ferez sortir l’eau en abondance. L’éponge, c’est l’âme remplie du Saint Esprit, et le caillou, c’est le cœur froid et dur où le Saint-Esprit n’habite pas.
C’est le Saint Esprit qui forme les pensées dans le cœur des justes et qui engendre les paroles dans leur bouche. Ceux qui ont le Saint Esprit ne produisent rien de mauvais ; tous les fruits du Saint Esprit sont bons… Quand on a le Saint Esprit, le cœur se dilate, se baigne dans l’Amour divin. Il faudrait dire chaque matin : « Mon Dieu, envoyez-moi votre Esprit qui me fasse connaître ce que je suis et ce que vous êtes »

Nous sommes envoyés

Puis si possible prendre un chant festif.

L’Église a besoin de nous pour poursuivre sa mission auprès de tous. En cette période de confinement, où nous ne pouvons nous réunir et participer à l’offrande dominicale, il nous est proposer de participer à ce geste liturgique en versant notre offrande grâce à une plateforme temporaire de collecte en ligne https://donner.catholique.fr/quete/~mon-don

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée :
Que l’Esprit Saint nous garde fidèle dans la foi et l’espérance,
qu’il nous fasse porter au monde sa lumière !
Que le Seigneur nous bénisse et nous garde !
Au nom du Père, du Fils et du St Esprit.
Amen

Notre-Dame de Bonne Garde, priez pour nous, veillez sur nous, et gardez nous toujours !

Bon dimanche !

Et puis aussi

En ce jour de la visitation de la vierge Marie, Fête de Notre Dame de Bonne Garde, patronne de notre diocèse

Prière à Notre Dame de Bonne Garde

O Marie, Mère du Christ et de l’Église,
des générations de croyants sont venues
Vous prier ici, depuis des siècles.
Me voici avec eux devant vous,
plein de confiance en Votre Bonté et en Votre Puissance.
C’est par Vous que le Père a voulu nous donner Son Fils.
Je Vous prie pour le monde et pour l’Église.
Notre Dame de Bonne Garde, gardez leur la paix promise par Jésus.
Je Vous prie aussi, Mère de Bonté et de Miséricorde,
par la Passion et la Résurrection de Votre Fils,
pour tous ceux que j’aime et pour moi même.
Gardez nous dans la Foi, l’Espérance et la Charité.
Prenez pitié de moi et présentez mes supplications
à Dieu notre Père.
Demandez pour moi, je Vous en supplie,
la grâce de… Bénissez moi, ma Mère,
j’espère en vous, je ne serai pas confondu. Amen.

Prière du Cardinal Etchegaray à Marie

Sainte Vierge Marie,
chaque jour, vous avez dû inventer
votre façon de dire « oui » à Dieu.
Chaque jour, vous avez dû recommencer
à découvrir Dieu dans votre vie,
tout autrement que vous l’aviez prévu.
Apprenez-nous
à ne pas être une page achevée d’imprimer,
mais une page chaque jour toute blanche,
où l’Esprit de Dieu
dessine les merveilles qu’il fait en nous.

PRIER AVEC LES ENFANTS

Viens en nos cœurs, Esprit Saint!
Viens en nos cœurs, Lumière de Dieu!
Dans le travail, dans le repos,
Dans les pleurs, dans la joie,
Viens en nous, Lumière de Dieu!
A ce qui est sali, redonne la beauté,
A ce qui est desséché, donne l’eau jaillissante,
A ce qui est blessé, rends la santé.