Feuillet – 3ème dimanche de Carême 2021

Classé dans : Evenements | 0
   

 

Des changeurs indifférents

Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.

Jn 2,14-21

CONTEMPLER LE MONDE

« Laudato Si’ » § 139

« Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale. Les possibilités de solution requièrent une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature »

 

CHERCHER UN CHEMIN DE CONVERSION POUR AGIR AVEC AMOUR ET JUSTICE

La recherche effrénée de profits, l’amour de l’argent nous conduisent à la destruction de notre planète et à l’augmentation de la misère pour une part toujours plus grande de la population.

Quels sont les freins en moi-même / autour de moi, pour changer mes habitudes ?

Comment l’Évangile peut m’aider à me concentrer sur l’Essentiel et chercher un mode de vie plus simple ?

POUR NOURRIR NOTRE PRIÈRE

Seigneur, aie pitié de ce monde que tu as fait si beau !

Oui, prends pitié de nous, si prompts à détruire et si lents à comprendre le coût de nos actes.

Ouvre nos yeux à la réalité et nos cœurs à la repentance. Pardonne-nous nos inconséquences,

Libère-nous de l’idolâtrie de l’argent, et au nom de Jésus ouvre, s’il te plaît, devant nous le chemin de la justice et d’un mode de vie respectueux de Ta Création.

Extrait de « Prends pitié de ce monde si beau »
tiré d’une célébration œcuménique, paru dans Prier n° 303