Liturgie familiale du 4ème dimanche de Pâques – Secteur du Val d’Orge – Année B – 25 avril 2021

Classé dans : Evenements, Liturgie | 0

SECTEUR DU VAL D’ORGE 

Liturgie familiale

4ème dimanche de Pâques

Année B – 24 et 25 avril 2021  

 

Préparation

Peut-être il ne vous est pas possible de rejoindre notre communauté paroissiale pour célébrer la messe en assemblée dominicale.
Voici une proposition pour célébrer à la maison, que vous soyez seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : sur une belle table que vous pouvez fleurir, disposez une icône ou une image de la résurrection du Christ, une bougie allumée, et une bible ou un nouveau testament ouvert sur la page de l’Évangile du jour.
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).
Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge.
En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés. Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Liturgie familiale

Ouverture de la liturgie

G : Nous sommes tous appelés !
Suivre le Ressuscité de Pâques peut sembler difficile dans une société consommatrice où l’argent, la force et la puissance sont les mesures de toute relation et conduisent à tourner en dérision tout ce qui s’en éloigne.
Se mettre au service du Christ demande un courage peu commun mais qui nous donne d’aimer comme Il nous a aimés, pour nous sauver de la mort, du mal et du péché.
En cette journée de prière pour les vocations, Jésus est le Bon Pasteur, modèle d’amour qui nous invite à lui donner notre vie par amour.

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe, nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, traçons sur nous le signe de la Croix :

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Que Dieu notre Père et le Christ Jésus, notre Seigneur, nous donnent la grâce et la paix.
Tous : Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

En cette Journée de prières pour les vocations, mettons-nous en présence de Jésus, berger et miséricordieux : ♪ Jésus, berger de toute humanité G310

Et qu’en ce jour de fête éclate notre louange à la gloire de notre Dieu : ♪ Gloire à Dieu (par exemple : Gloire à Dieu de la Messe de St François Xavier ou Gloire à Dieu – Messe du Frat (Glorious) )

G : Dieu éternel et tout-puissant, guide-nous jusqu’au bonheur du ciel ; que le troupeau parvienne, malgré sa faiblesse, là où son Pasteur est entré victorieux. Lui qui règne avec toi et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles.
Amen

Liturgie de la Parole

Première lecture

G : Voilà les apôtres convoqués (arrêtés manu militari) devant le Sanhédrin ! Ce tribunal religieux, qui avait déjà refusé de reconnaître Jésus comme prophète ou messie, n’apprécie guère ses apôtres qui font parler d’eux (même après la mort de ce pseudo prophète ! et en plus, ils font des miracles !). Lors du procès, il est demandé à Pierre au nom de quelle puissance il a guéri un paralytique.

Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 4, 8-12)
« En nul autre que lui, il n’y a de salut »

Psaume

Psaume 117 (118), 1.8-9, 21-23, 26.28-29
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle. ou : Alléluia !

Deuxième lecture

G : Dans ce passage, St Jean nous fait découvrir que notre filiation divine – par le baptême, nous sommes enfants de Dieu – nous fera ressembler à Jésus, le Fils de Dieu.

Lecture de la première lettre de saint Jean (1 Jn 3, 1-2)
« Nous verrons Dieu tel qu’il est »

Proclamation de l’évangile

G : Si l’image du berger ne nous parle plus beaucoup dans notre banlieue, c’était – au temps de Jésus – un travail ingrat, itinérant, toujours dehors et par tous les temps, mais aussi un travail d’une personne qui garde en sécurité, qui veille et qui prend soin.

Acclamons l’évangile : ♪ Alléluia
G : Je suis le bon pasteur, dit le Seigneur ; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent.

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement :
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 10, 11-18)
« Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis »

Commentaire du père Bertrand
Profession de foi

Nous professons maintenant la foi de notre baptême.
G : En enfants de Dieu, professons la foi de toute l’Église :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prions

Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions.

G : Que Jésus, le Pasteur universel, ouvre notre prière au salut de tous nos frères les hommes.
Ô Christ ressuscité, exauce-nous

  • « Je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent »
    Merci, Seigneur, d’être un Dieu proche de nous.
    Ô Christ ressuscité, nous te prions pour tous les membres de ton Église : prêtres, consacrés et laïcs. Que nous soyons témoins de ton amour jusqu’aux périphéries du monde.

  • « Bien-aimés, nous sommes enfants de Dieu »
    Nous te disons merci, Seigneur, pour cette dignité que tu donnes à chacun.
    Ô Christ ressuscité, nous te prions pour les jeunes que tu appelleras à donner leur vie au service de l’Église : que leur famille soit par la prière, un lieu d’écoute, de partage, de pardon, le terreau vivant de ta miséricorde.

  • « On nous demande comment cet homme a été sauvé. »
    Merci, Seigneur, de donner à ceux qui croient en toi le pouvoir de guérison spirituelle ou physique.
    Ô Christ ressuscité, nous te prions pour tous ceux, qui, égarés par la maladie, la souffrance ou la haine de l’autre, ne savent plus accueillir ton Amour: qu’ils trouvent des cœurs et des mains pour les relever et les remettre en route.

  • « Il y aura un seul troupeau et un seul pasteur »
    Merci, Seigneur, de nous rappeler que tu as demandé l’unité de ton Église.
    Ô Christ ressuscité, nous te prions pour que nos communautés encore séparées cheminent vers cette unité avec la grâce de l’Esprit : que la foi en ta résurrection guide notre intelligence et notre cœur sur ce chemin, dans la confiance et le service.

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

G : Jésus, toi le Pasteur infatigable, tu connais chacun d’entre nous et tu as donné ta vie pour nous.
Conduis à l’unique bergerie tous ceux qui marchent sur les routes humaines. Toi qui vis avec le Père et l’Esprit Saint maintenant et pour les siècles des siècles.
Amen.

Notre Père

G : Pleins de confiance, en enfants de Dieu, nous disons :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.
Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.

Amen

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour, j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie, à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Nous sommes envoyés

Comme nous sommes invités à marcher, à faire synode : 

Dieu Notre Père, tu nous as créés à ta ressemblance. Tu as tellement aimé les hommes que tu nous as donné ton Fils afin qu’il nous conduise vers toi et nous unisse dans l’Esprit.
Tels que nous sommes, disciples de Jésus-Christ, assurés de sa présence en toutes circonstances, nous l’accueillons dans le service du prochain.
Témoins ensemble de l’Évangile en cette terre d’Essonne, nous voulons poursuivre Sa mission en prenant soin de chacun.
Que ton Esprit-Saint nous rende attentifs à tous ceux parmi lesquels nous vivons, partageant leurs joies et leurs espoirs, leurs tristesses et leurs angoisses.
Qu’il nous donne, avec le synode, de fortifier le souci du monde que nous habitons, le souci de tous et particulièrement des plus fragiles.
A l’écoute de ce que ton Esprit dit à ton Peuple qui est en Essonne, aide-nous à discerner, consolider, choisir et inventer les chemins pour la marche de notre Église diocésaine dans les prochaines années.
A l’écoute de ta Parole, avec Notre-Dame de Bonne Garde, puissions-nous être le reflet de ton regard, de Ta présence et de la joie de l’Évangile.
Amen !

G : Père tout-puissant et Pasteur plein de bonté, veille sur tes enfants avec tendresse ; Tu nous as sauvés par le sang de ton Fils : accorde-nous de marcher à sa suite, fidèle à tes appels, et ouvre-nous une demeure dans le Royaume des cieux.
Amen !

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée : Et que la grâce de Dieu descende sur nous et y demeure à jamais, au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.
Amen !

Allons dans la paix du Christ. Alléluia ! Alléluia !
Tous : Nous rendons grâce à Dieu. Alléluia ! Alléluia !

Puis si possible prendre un chant, par exemple Peuple de Dieu, va sur ton chemin (chant du synode) T 77-33, Couplets 10 et 11

Bon dimanche !

Et aussi…

Journée mondiale de prière pour les vocations

Dimanche 25 avril est la 58ème journée mondiale de prière pour les vocations. Il y a actuellement en Île-de-France près de 200 séminaristes et jeunes en année de fondation spirituelle.
De nombreux autres jeunes hommes et jeunes femmes cheminent dans des groupes de réflexion. Chacun d’eux a besoin de notre soutien par la prière et par notre don.

La quête de ce jour dans les églises contribue au financement de leur formation. Nous aussi dans nos lieux où nous célébrons nos liturgies familiales nous pouvons nous y associer.
Une journée de formation d’un futur prêtre coûte 68€. Cela inclut l’hébergement et la nourriture, les frais d’études, la protection sociale, les pèlerinages… La prise en charge financière de leur formation est intégralement assumée par la générosité des chrétiens.
Vous pourrez en lire plus sur le site du diocèse avec notamment un extrait du Message du pape François pour cette journée.

Nos futurs prêtres ont besoin de notre générosité et de nos prières. Vous pouvez envoyer vos dons, déductibles de vos impôts, à :

Œuvre des Vocations, 15 rue des Ursins, 75004 Paris
ou faire un don en ligne sur le site www.mavocation.org

Au nom des séminaristes et des futurs prêtres, merci !

Vivre en Église et faire vivre l’Église

N’oublions pas de participer également à la vie financière de notre paroisse : par l’application la Quête https://www.appli-laquete.fr/, en ligne https://donner.catholique.fr/quete-v2/~mon-don?_cv=1quete.catholique.fr ou bien en faisant parvenir directement à la paroisse notre participation.

Chants du synode

Les chants du synode peuvent aussi participer à notre prière.
Prenons soin les uns de autres (Paroles & Musique)
Peuple de Dieu, va sur ton chemin (Paroles & Musique)