Liturgie familiale du 12ème dimanche du temps ordinaire – Secteur du Val d’Orge – Année B – 20 juin 2021

Classé dans : Evenements, Liturgie | 0

 

Liturgie familiale
12ème dimanche du temps ordinaire
Secteur du Val d’Orge
Année B – 19 et 20 juin 2021

 

Préparation

Peut-être il ne vous est pas possible de rejoindre notre communauté paroissiale pour célébrer la messe en assemblée dominicale.
Voici une proposition pour célébrer à la maison, que vous soyez seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : la Bible ou le Nouveau Testament ouvert sur l’Évangile du jour, un lumignon, une plante ou une fleur…
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).
Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge.
En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés.
Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Chants proposés

Au début de la célébration

♪ Ecoute la voix du Seigneur X548
♪ Ne craignez pas G 139
♪ Tu es là au cœur de nos vies L 102

A la fin

♪ Avance au large, ne crains pas
♪ Prends ta barque – T14-88
♪ Prenons le large – X35-97 (R35-97)
♪ Viens chasser nos peurs – R36-00

Chants en lien avec la Parole

Au milieu de nos tempêtes (Jean-Paul Artaud)
♪ Avec toi dans notre barque – X49-62
♪ La tempête apaisée – X883(U126)
Tempête apaisée – EDIT22-22 

Chants du synode

si participer à notre prière.
Prenons soin les uns de autres (Paroles & Musique)
Peuple de Dieu, va sur ton chemin (Paroles & Musique)

Liturgie familiale

Ouverture de la liturgie

G : Notre monde est traversé par des vents violents : crise sanitaire, économique, sociale ou politique, conflits entre nations, dans les familles ou dans les coeurs. Même s’il semble endormi, le Christ veille et ne nous abandonne pas. Son amour nous permet de surmonter les turbulences de l’existence. Restons dans la confiance en Jésus qui nous sauve et demandons-lui d’augmenter notre foi.

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe, nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, traçons sur nous le signe de la Croix :

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Que l’amour sauveur de notre Père, manifesté en son Fils Jésus dans la communion de l’Esprit Saint nous donnent la grâce et la paix.
Tous : Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

G : Le Seigneur ne reste pas indifférent à nos peurs et à nos angoisses au milieu des tempêtes de la vie. Mettons en lui toute notre confiance.

  • Seigneur Jésus, envoyé par le Père pour nous délivrer du mal qui menace notre vie, prends pitié de nous.

  • Ô Christ, venu dans le monde pour témoigner de l’amour sauveur de notre Dieu, prends pitié de nous.

  • Seigneur, vivant auprès du Père où tu rassembles tous ceux et celles qui croient en ta Parole, prends pitié de nous.

Nous pouvons chanter (ou proclamer) Gloire à Dieu

G : Fais-nous vivre à tout moment, Seigneur, dans l’amour et le respect de ton nom, toi qui ne cesses de libérer de la peur et de guider vers « l’autre rive » ceux que tu enracines solidement de ton amour. Par Jésus, ton Fils, notre Seigneur.
Amen

Liturgie de la Parole

Première lecture

G : Aux interrogations de Job qui se demande pourquoi tant de malheurs s’abattent sur lui, écoutons la réponse du Seigneur

Lecture du livre de Job (Jb 38, 1.8-11)
« Ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots ! »

Psaume

Psaume 106 (107), 21a.22a.24, 25-26a.27b, 28-29, 30-31
♪ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour ! ou Alléluia !

Deuxième lecture

G : Quand il nous arrive de vivre un évènement marquant, nous ne regardons plus ce qui nous entoure de la même façon. C’est ce à quoi la mort et la résurrection du Christ nous invitent

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (2 Co 5, 14-17)
« Un monde nouveau est déjà né »

Acclamation de l’évangile

G : Jésus prend une barque avec ses disciples. Quoi de plus normal pour d’anciens pécheurs habitués à naviguer ! Et pourtant…

Acclamons l’évangile : ♪ Alléluia
G : Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple.

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement : Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 4, 35-41)
« Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Commentaire du père Jean de Dieu
Profession de foi

Après un temps de silence nous proclamons ensemble la foi de notre baptême :
G :
Jésus est avec nous, dans la barque… Proclamons notre foi, celle de toute l’Église :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prions 

Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions. Cette semaine, deux prières universelles vous sont proposées, n’hésitez pas à adapter le nombre d’intentions.
G : Que notre prière ravive notre confiance dans le Dieu qui nous sauve.
♪ Plein de confiance, nous te prions, Seigneur

  • «Dieu s’adressa à Job au milieu de la tempête»
    Merci Seigneur, pour ton Eglise présente dans notre monde difficile, pour proposer une parole de paix et d’espérance. Pour qu’elle continue d’annoncer un chemin d’amour salutaire envers tout homme malgré les difficultés, nous te prions.

  • «Réduisant la tempête au silence, faisant taire les vagues»
    Merci Seigneur, pour ta présence auprès de ceux qui sont ballottés par les flots de la misère ou de la violence. Que ta force et ton amour soient avec tous ceux qui sont blessés dans leur la vie pour qu’ils puissent découvrir un monde nouveau, celui de ton Règne de justice et de paix, nous te prions.

  • «Un monde nouveau est déjà né»
    Merci Seigneur, pour ceux qui luttent pour plus de justice sociale. Pour que toutes les sociétés humaines puissent s’ouvrir à la naissance d’un nouveau mode de vie plus solidaire et que les dirigeants soient des acteurs soucieux de bâtir une société plus équitable et respectueuse de l’environnement, nous te prions.

  • «Passons sur l’autre rive»
    Merci Seigneur, pour les grâces reçues de ton Esprit Saint. Accorde force et conseil à chacun d’entre nous pour que nous puissions dépasser nos peurs et te suivre dans la foi et la confiance, en témoignant de ton amour pour les hommes, nous te prions.

  • Merci Seigneur en ce jour de fête des pères, pour tous ceux qui guident et élèvent avec bienveillance les enfants, les jeunes, qui leur servent de repère, de figure paternelle comme tu es un père pour nous. Inspire à tous ton amour inconditionnel.

  • Merci Seigneur, malgré la pandémie, les collégiens, lycéens, étudiants peuvent passer les examens qui clôturent une année ou un cycle d’apprentissage. Donne-leur confiance et donne-nous de les accompagner au mieux dans les doutes qui les assaillent quant à leur avenir.

  • Seigneur nous te confions les « jeunes » de nos quartiers : que notre présence, celles des éducateurs, des « grands frères » leur permettent de dépasser les rivalités de quartiers, de cheminer vers la construction des liens apaisés entre les villes de notre secteur, de notre diocèse.

  • Merci Seigneur pour le recul de la pandémie : nos activités peuvent reprendre, nous pouvons nous réunir un peu plus nombreux dans nos églises. Donne-nous, dans cet élan qui nous permet de mieux respirer et de « revivre », de ne pas oublier ceux que la maladie a fragilisés, ceux qui sont devenus encore plus isolés ou « invisibles ».

pour terminer notre prière universelle :

  • La Journée mondiale des réfugiés est célébrée le 20 juin et la Conférence des Eglises européennes (CEC) ainsi que la Commission des Eglises pour les migrants en Europe (CEME) demandent instamment aux Eglises de commémorer la vie des milliers de migrants et de réfugiés qui ont perdu la vie dans la mer Méditerranée en tentant d’atteindre l’Europe. . Plus de 500 en ce début d’année 2021. (nous pouvons allumer un lumignon à leur mémoire)
    Seigneur, notre vocation de chrétien est d’être témoin et serviteur, afin que tous puissent vivre dans la justice et la paix pour tous, sans distinction d’ethnie, de nationalité ou de religion.
    Aide-nous, Seigneur, à ouvrir nos cœurs à la détresse de ces hommes, ces femmes, ces enfants et à agir pour que nos gouvernants soient plus généreux dans leur accueil.

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

: Quand se lève la tempête, apprends-nous, Seigneur, à lever les yeux vers toi. Augmente en nous la foi en la puissance de ta parole et la force de ta tendresse. Guide-nous en sécurité vers le port où nous vivrons avec toi pour les siècles des siècles
Amen.

Notre Père

G : « Pourquoi avoir peur ? » Jésus est présent dans sa barque, l’Eglise, et c’est son Esprit qui nous pousse à dire :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.
Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.
Amen

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour, j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie, à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Nous sommes envoyés

Envoyés en synode

Comme nous sommes invités à marcher, à faire synode : 

Dieu Notre Père, tu nous as créés à ta ressemblance. Tu as tellement aimé les hommes que tu nous as donné ton Fils afin qu’il nous conduise vers toi et nous unisse dans l’Esprit.
Tels que nous sommes, disciples de Jésus-Christ, assurés de sa présence en toutes circonstances, nous l’accueillons dans le service du prochain.
Témoins ensemble de l’Évangile en cette terre d’Essonne, nous voulons poursuivre Sa mission en prenant soin de chacun.
Que ton Esprit-Saint nous rende attentifs à tous ceux parmi lesquels nous vivons, partageant leurs joies et leurs espoirs, leurs tristesses et leurs angoisses.
Qu’il nous donne, avec le synode, de fortifier le souci du monde que nous habitons, le souci de tous et particulièrement des plus fragiles.
A l’écoute de ce que ton Esprit dit à ton Peuple qui est en Essonne, aide-nous à discerner, consolider, choisir et inventer les chemins pour la marche de notre Église diocésaine dans les prochaines années.
A l’écoute de ta Parole, avec Notre-Dame de Bonne Garde, puissions-nous être le reflet de ton regard, de Ta présence et de la joie de l’Évangile.
Amen !

Prière de conclusion

G : Béni sois-tu, Dieu notre Père. Malgré notre peu de foi, ton Fils se lève en notre faveur. Seigneur, force de ton peuple, protecteur et sauveur de tes fidèles, sauve-nous, veille sur nous, conduis-nous toujours. Que ta paix nous habite lorsque nous traversons la tempête. Toi le vainqueur de toutes forces mauvaises pour les siècles des siècles.
Amen !

Bénédiction

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée : Frères et sœurs, il est avec nous, dans la barque…
Que Dieu tout-puissant nous bénisse le Père, le Fils, et le Saint Esprit.
Amen !

Envoi

G : Puisque Jésus est avec nous tous les jours, jusqu’à la fin des temps, « pourquoi avoir peur ? », allons dans la paix du Christ !
Tous :
Nous rendons grâce à Dieu.

On peut terminer par un chant.

Bon dimanche !

Et aussi…

Vivre en Église et faire vivre l’Église

N’oublions pas de participer également à la vie financière de notre paroisse : par l’application la Quête https://www.appli-laquete.fr/ , en ligne https://donner.catholique.fr/quete-v2/~mon-don?_cv=1quete.catholique.fr ou bien en faisant parvenir directement à la paroisse notre participation.

Les Églises européennes invitent à prier pour les migrants morts en mer

La Journée mondiale des réfugiés sera célébrée le 20 juin et la Conférence des Eglises européennes (CEC) ainsi que la Commission des Eglises pour les migrants en Europe (CEME) demandent instamment aux Eglises de commémorer la vie des milliers de migrants et de réfugiés qui ont perdu la vie dans la mer Méditerranée en tentant d’atteindre l’Europe.

L’invitation consiste à organiser des initiatives de différentes natures, des moments de prière, des veillées, des rencontres en plein air ou virtuelles, dans le respect des mesures sanitaires. La Commission des Eglises pour les migrants en Europe a publié sur son site une série de contenus, qui peuvent être utilisés pour le culte ou les intercessions de prière, en anglais https://ccme.eu/wp-content/uploads/2018/12/2018-06-18_Commemoration_Day_June_2018__00000002_.pdf et en allemand.

« En cette période de l’Ascension et de la Pentecôte, pleine d’espérance et de lumière pour toute l’humanité, nous sommes profondément attristés et troublés par la souffrance, le désespoir et la mort qui touchent des milliers de nos frères et sœurs», peut-on lire dans une lettre commune envoyée aux Églises européennes. »

« En tant qu’Églises et chrétiens, notre appel est d’être les témoins et les serviteurs de la résurrection et d’une vie nouvelle, où règnent la justice et la paix, indépendamment de l’ethnie, de la nationalité ou de la religion», poursuit la lettre, qui exhorte les gens à se souvenir et à prier pour ceux qui sont morts aux frontières de l’Europe en cherchant à fuir la violence, la guerre ou le désespoir. »

Retrouvez ce texte sur le site Vatican News : https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2021-05/migrants-mort-priere-mer-refugies-mediterrannee-eglise.html?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=NewsletterVN-FR

Ce texte est partiellement tiré du site de la Conférence des Eglises européennes (en anglais) : https://www.ceceurope.org/world-refugee-day-churches-are-invited-to-commemorate-the-lost-lives-of-refugees/

Nous pouvons aussi écouter le titre « Pas le même » de Patrick Richard (sur l’album Coexistence ; un extrait là https://www.bayardmusique.com/extraits/mp3/10562_extrait.mp3)