Liturgie familiale du 13ème dimanche du temps ordinaire – Secteur du Val d’Orge – Année B – 27 juin 2021

Classé dans : Evenements, Liturgie | 0

 

Liturgie familiale
13ème dimanche du temps ordinaire
Secteur du Val d’Orge
Année B – 26 et 27 juin 2021

 

Préparation

Peut-être il ne vous est pas possible de célébrer la messe de fin d’année du secteur du Val d’Orge.
Voici une proposition pour célébrer à la maison, que vous soyez seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : la Bible ou le Nouveau Testament ouvert sur l’Évangile du jour, un lumignon, une plante ou une fleur…
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).
Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge.
En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés. Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Chants proposés

Au début de la célébration

♪ Dieu qui nous appelles à vivre (K158)
♪ Tenons en éveil Y243-1(C243-1)
♪ Vous tous qui peinez (U 13-21)

A la fin

♪ Je veux chanter ton amour, Seigneur(DEV169)
♪ Mets ta joie dans le Seigneur (X518)
♪ Peuple de Dieu, va sur ton chemin

Chants du synode

En ce dimanche les chants du synode participent à notre prière.
Prenons soin les uns de autres (Paroles & Musique)
Peuple de Dieu, va sur ton chemin (Paroles & Musique)

Liturgie familiale

Ouverture de la liturgie

G : Une année très particulière s’achève et le secteur du Val d’Orge est heureux de pouvoir enfin se retrouver en secteur pour célébrer ce dimanche. Même si nous n’avons pu les rejoindre nous sommes en union de prière avec tout le secteur du Val d’Orge.
Aujourd’hui, nous sommes réunis pour célébrer le Dieu des vivants comme nous y invitent les textes de ce jour.
Car la Parole de Jésus est une parole de VIE pour qui lui fait confiance. Et cette vie qui nous est donnée par le baptême nous conduit, comme Jésus, à être attentif aux autres, à leurs souffrances, à leurs questions. Bénissons le Seigneur pour sa vie donnée pour tous les hommes.

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe, nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, traçons sur nous le signe de la Croix :

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Que la joie, l’amour et la vie soient avec nous, de la part de Dieu notre Père et de son Fils Jésus, le Christ !
Tous : Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

G : Tournons nous avec confiance vers le Seigneur
■ Seigneur Jésus, venu nous révéler le Dieu de vie, prends pitié de nous !
■ Ô Christ, mort et ressuscité pour sauver tous les hommes, prends pitié de nous !
■ Seigneur, élevé dans la gloire du Père où tu nous accueilleras, prends pitié de nous !

Nous pouvons chanter (ou proclamer) Gloire à Dieu

G : Tu as voulu, Seigneur, qu’en recevant ta grâce nous devenions des fils de lumière; ne permets pas que nous nous égarions dans l’erreur, trompés par le Mauvais, le « prince des ténèbres ». Mais accorde-nous d’être toujours rayonnants de ta vérité. Par Jésus, ton Fils, notre Seigneur.
Amen

Liturgie de la Parole

Première lecture

G : Le livre de la Sagesse propose une réflexion sur le sens de la vie à partir de l’expérience d’Israël. L’auteur vit dans un monde qui raisonne et « philosophe ». Difficile d’y trouver sa place de croyant, voilà un témoignage de foi qui clame que non, Dieu n’a pas voulu la mort.

Lecture du livre de la Sagesse (Sg 1, 13-15 ; 2, 23-24)
« C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde »

Psaume

Psaume 29 (30), 2.4, 5-6ab, 6cd.12, 13
♪ Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé.

Deuxième lecture

G : Voilà une invitation à être généreux, comme le Christ ! Que notre richesse ne s’arrête pas à notre porte-monnaie…

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (2Co 8, 7.9.13-15)
« Ce que vous avez en abondance comblera les besoins des frères pauvres »

Acclamation de l’évangile

G : Jésus est source de VIE. Dans ces deux situations où les solutions « médicales » humaines sont dépassées, Jésus guérit la femme malade, il relève l’enfant morte.

Acclamons l’évangile : ♪ Alléluia
G : Notre Sauveur, le Christ Jésus, a détruit la mort ; il a fait resplendir la vie par l’Évangile.

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement : Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 5, 21-43)
« Jeune fille, je te le dis, lève-toi ! »

Commentaire du père Olivier
Profession de foi

Après un temps de silence nous proclamons ensemble la foi de notre baptême :
G :
« Lui qui est riche, il est devenu pauvre à cause de nous, pour que nous devenions riches par sa pauvreté »… Proclamons notre foi, celle de toute l’Église :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prions 

Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions.

G : Avec foi et confiance, confions à Dieu notre prière
Ô Seigneur en ce jour, écoute nos prières

  • « Va en paix et sois guérie de ton mal »
    Merci Seigneur, tu ouvres nos cœurs et tu nous envoies pour annoncer la guérison de tous nos manques d’amour quels qu’ils soient.
    Par la force de nos témoignages, donne à notre Synode de révéler davantage les chemins de la paix et les meilleures façons de guérir de ce qui nous ronge.
    Envoie ton Esprit sur chaque prêtre et sur chaque baptisé, que nous soyons prêts ensemble à nous convertir pour prendre soin de l’Église que nous sommes aujourd’hui unis dans le Christ pour le salut du monde.

  • « Que mon cœur ne se taise pas, qu’il soit en fête pour toi, et que sans fin, Seigneur mon Dieu, je te rende grâce ! »
    Dans cette crise sanitaire et face à la souffrance, nous te rendons grâce pour ces initiatives nouvelles : vidéos sur YouTube, liturgies familiales diffusées par internet, réunions à distance par les moyens modernes de visio-conférence, signes de ton Esprit à l’œuvre dans notre monde d’aujourd’hui.
    Merci aux équipes de notre secteur : accueil, catéchèse, aumônerie, préparation au baptême, au mariage, pastorale santé et Espérance, qui ont réussi à inventer de nouvelles façons de prendre soin les uns des autres.
    Envoie ton Esprit sur les décideurs diocésains, que les chrétiens de l’Essonne stimulés par l’élan du synode, trouvent dans les orientations qui seront proposées un enthousiasme renouvelé pour prendre soin les uns des autres et des communautés diverses de notre département.

  • « Celui qui en avait ramassé beaucoup n’eut rien de trop, celui qui en avait ramassé peu ne manqua de rien »
    Merci Seigneur de mettre entre nos mains la responsabilité de diffuser cette Bonne Nouvelle de ton Salut qui apporte le bien à tous sur notre terre dès lors qu’on le partage.
    Merci pour toutes ces initiatives caritatives du Secours Catholique, de Solidarité Nouvelles pour le Logement, de La Chaîne du Cœur, d’ATD quart monde, du CCFD qui apportent le secours à des personnes qui vivent dans notre secteur et au-delà.
    Aide chacun de nous, là où nous vivons à trouver et à soutenir, les actions pour prendre soin des plus fragiles, des malades et des oubliés de notre société tout particulièrement ceux qui sont à côté de nous.

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

: Seigneur, toi qui es présent au cœur de nos vies, accorde-nous d’imiter ta tendresse, de prendre soin et d’aimer vraiment comme tu aimes. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur
Amen.

Notre Père

G : Pleins de confiance, nous pouvons dire :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.
Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.
Amen

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour, j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie, à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Nous sommes envoyés

Envoyés en synode

Comme nous sommes invités à marcher, à faire synode : 

Dieu Notre Père, tu nous as créés à ta ressemblance. Tu as tellement aimé les hommes que tu nous as donné ton Fils afin qu’il nous conduise vers toi et nous unisse dans l’Esprit.
Tels que nous sommes, disciples de Jésus-Christ, assurés de sa présence en toutes circonstances, nous l’accueillons dans le service du prochain.
Témoins ensemble de l’Évangile en cette terre d’Essonne, nous voulons poursuivre Sa mission en prenant soin de chacun.
Que ton Esprit-Saint nous rende attentifs à tous ceux parmi lesquels nous vivons, partageant leurs joies et leurs espoirs, leurs tristesses et leurs angoisses.
Qu’il nous donne, avec le synode, de fortifier le souci du monde que nous habitons, le souci de tous et particulièrement des plus fragiles.
A l’écoute de ce que ton Esprit dit à ton Peuple qui est en Essonne, aide-nous à discerner, consolider, choisir et inventer les chemins pour la marche de notre Église diocésaine dans les prochaines années.
A l’écoute de ta Parole, avec Notre-Dame de Bonne Garde, puissions-nous être le reflet de ton regard, de Ta présence et de la joie de l’Évangile.
Amen !

Prière de conclusion

G : Seigneur notre Dieu, tu nous as voulus rayonnants de la vie dont ton Fils resplendissait. Pour nous il s’est offert, afin que nous cédions devant autant d’amour et laissions sa vie « tuer la mort » en nous. Reliés à toi par un amour puissant, que nous puissions donner à nos frères le désir de vivre en ton Fils Jésus, le Christ, notre Seigneur, dès maintenant, pour les siècles des siècles.
Amen !

Bénédiction

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée : Frères et sœurs, de lui, nous avons reçu largement tous les dons. Que Dieu tout-puissant nous bénisse le Père, le Fils, et le Saint Esprit.
Amen !

Envoi

G : Puisque Dieu ne veut pas la mort, mettons-nous sous sa conduite au service de la vie, allons dans la paix du Christ !
Tous :
Nous rendons grâce à Dieu.

On peut terminer par un chant.

Bon dimanche !

Et aussi…

Vivre en Église et faire vivre l’Église

N’oublions pas de participer également à la vie financière de notre paroisse : par l’application la Quête https://www.appli-laquete.fr/ , en ligne https://donner.catholique.fr/quete-v2/~mon-don?_cv=1quete.catholique.fr ou bien en faisant parvenir directement à la paroisse notre participation.