Liturgie familiale – 1er dimanche de Carême – Secteur du Val d’Orge – 20/21 février 2021

Classé dans : Evenements, Liturgie | 0

Liturgie familiale
1er dimanche de Carême
Secteur du Val d’Orge

20/21 février 2021

J’établis mon alliance avec vous (Genèse 9, 11)

Préparation

Peut-être il ne vous est pas possible de rejoindre notre communauté paroissiale pour célébrer la messe en assemblée dominicale.
Voici une proposition pour célébrer à la maison, que vous soyez seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : la Bible ou le Nouveau Testament ouvert sur l’Évangile du jour… Le « dépouillement » du lieu fera écho à la simplicité à laquelle le Carême nous invite.
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).
Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge.
En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés. Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Chants proposés

Au début de la célébration

Seigneur avec Toi, nous irons au désert, G 229
Peuple de Dieu, va sur ton chemin, Couplet 9

A la fin

Peuple de Dieu, va sur ton chemin, Couplet 1
Peuple de l’Alliance G244 couplet 6

Chants du synode

Les chants du synode peuvent aussi participer à notre prière.
Prenons soin les uns de autres (Paroles & Musique)
Peuple de Dieu, va sur ton chemin (Paroles & Musique)

Liturgie familiale

 

Ouverture de la liturgie

G : Le Carême que nous avons inauguré le Mercredi des Cendres, mercredi dernier, est un temps pour prendre du recul sur notre vie et sur le monde dans lequel nous habitons.
La liturgie de ce dimanche nous replonge dans l’eau de notre baptême. Cette eau qui est source de vie peut devenir aussi source de mort lorsque le déluge s’abat sur la terre. Du déluge, naît une alliance entre Dieu et les hommes. Le baptême nous invite à la conversion. Et si, ces cinq semaines de Carême pouvaient nous aider à modifier nos regards et nos rapports avec la nature et avec nos frères et sœurs en humanité  ?

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe, nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, traçons sur nous le signe de la Croix :

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Que Dieu notre Père et le Christ Jésus, notre Seigneur, nous donnent la grâce et la paix.
Tous : Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

Tournons-nous vers le Christ avec confiance :

  • «  Loué sois-tu mon Seigneur pour ceux qui pardonnent par amour pour toi. » prie Saint François.
    Aide-nous Seigneur lorsque nous n’arrivons pas à pardonner.
    ♪ Seigneur, prends pitié, Ô Christ, prends pitié, Seigneur, prends pitié.

  • «  Aujourd’hui encore la bonté du Christ réclame que nous aimions. »nous rappelle Madeleine Delbrel.
    Jésus le Christ pardonne-nous nos manques d’amour.
    ♪ Seigneur, prends pitié, Ô Christ, prends pitié, Seigneur, prends pitié.

  • Seigneur Tu nous demandes d’aimer nos ennemis, mais bien souvent, par notre comportement nous devenons les ennemis du vivant, les ennemis de notre maison commune.
    Pardonne-nous Seigneur et prends pitié de nous.
    ♪ Seigneur, prends pitié, Ô Christ, prends pitié, Seigneur, prends pitié.

G : Accorde-nous, Dieu tout-puissant, tout au long de ce Carême, de progresser dans la connaissance de Jésus Christ, et, poussés par l’Esprit de notre baptême, de nous ouvrir à sa lumière par une vie baptismale de plus en plus fidèle. Lui qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.
Amen

Liturgie de la Parole

Première lecture

G : Avec travers Noé, le peuple d’Israël est invité à passer d’une représentation d’un Dieu vengeur, punisseur, destructeur, à un Dieu sauveur qui se fait proche de l’homme.
Chaque fois que nous voyons un arc-en-ciel, souvenonsnous que Dieu est l’ami des hommes.

Lecture du livre de la Genèse (Gn 9, 8-15)
Alliance de Dieu avec Noé qui a échappé au déluge

Psaume

Psaume 24 (25), 4-5ab, 6-7bc, 8-9
Tes chemins, Seigneur, sont amour et vérité pour qui garde ton alliance.

Deuxième lecture

G : L’auteur de la première épître de saint Pierre met en lien l’épisode du déluge à la lumière de la résurrection du Christ. Il y découvre une image du baptême. Comme Noé, nous sommes invités à un nouveau commencement.

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre (1 P 3, 18-22)
Le baptême vous sauve maintenant

Proclamation de l’évangile

Acclamons l’évangile : ♪ Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance.
G : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement :
Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 1, 12-15)
« Jésus fut tenté par Satan, et les anges le servaient »

Commentaire du père Magloire
Profession de foi

Après un temps de silence nous proclamons ensemble la foi de notre baptême :
G : Proclamons notre foi :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prions

Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions.

: Puisque Dieu a fait alliance avec nous, puisqu’il est un Dieu de paix et de vie, confions-lui notre prière.
Dieu, bénis ton peuple, donne-lui la paix

  • « Oui j’établis mon alliance avec vous avec votre descendance et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous : les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre. »
    La pandémie qui nous oblige à vivre au jour le jour, ne cesse de nous démontrer que nous habitons tous la même maison et que nous sommes tous et toutes interdépendants.
    Nous te disons merci Seigneur pour ton alliance qui nous soutient et pour la création que tu nous confies.
    Nous te prions pour que, tous ensemble, là où nous vivons, nous sachions protéger tous les êtres vivants pour les générations futures et pour que nous sachions partager et vivre en véritables frères.
    Pendant ce Carême, viens changer notre cœur.

  • «  Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. »
    En Haute Égypte, l’association IDAM soutient les petits paysans de 15 villages dans leur démarche vers de nouvelles pratiques agricoles. Le but : se nourrir sainement, préserver les ressources de la terre, lutter contre la pollution.
    Nous te disons merci, Seigneur, pour ton soutien à ces femmes et ces hommes qui prennent soin des autres et de la terre.
    Avec le CCFD – terre solidaire, soutenons leur action par la prière et le partage.
    Pendant ce Carême, viens changer notre cœur.

  • «  Le baptême ne purifie pas de souillures extérieures, mais il est l’engagement envers Dieu. »
    En cette période beaucoup de baptêmes sont remis à plus tard, nous te disons merci Seigneur pour ceux qui inventent d’autres façons pour préparer et soutenir les futurs baptisés et nous nous réjouissons de savoir que, samedi prochain à Notre-Dame de Grâce, 6 catéchumènes de notre secteur vont recevoir baptême, eucharistie et confirmation.
    Nous te prions Seigneur pour que chaque baptisé trouve la voie de son engagement envers Toi.
    Nous te confions Seigneur Anthony, Aurifère, Maria et Mélissa, nouveaux catéchumènes de notre secteur qui vont répondre à l’appel décisif de notre évêque ce week-end en la basilique de Longpont.
    Pendant ce Carême, viens changer notre cœur.

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

: Dieu notre Père, tu nous appelles en ce Carême, à marcher à la suite de ton Fils, dans la fidélité à notre baptême. Que ton Esprit nous conduise et nous donne d’annoncer aux hommes de notre temps la Bonne Nouvelle de ton Amour. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Notre Père

G : Au désert, Jésus a été fidèle à sa mission de Fils de Dieu. Par le baptême, nous sommes devenus enfants du même Père. Que l’Esprit nous donne maintenant de prier en vérité :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.
Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.

Amen

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour, j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie, à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Action de grâce

Aujourd’hui encore la bonté du Christ réclame que nous aimions.
Pas n’importe comment, mais n’importe qui, jusqu’au bout et n’importe quand.
La bonté du Seigneur va au malmené, à l’opprimé, à l’exilé.
La bonté du Christ opère avec nous, plus encore, elle espère de nous de chacun quelque chose.

Madeleine DELBREL

Nous sommes envoyés

Comme nous sommes invités à marcher, à faire synode :

Dieu Notre Père, tu nous as créés à ta ressemblance. Tu as tellement aimé les hommes que tu nous as donné ton Fils afin qu’il nous conduise vers toi et nous unisse dans l’Esprit.
Tels que nous sommes, disciples de Jésus-Christ, assurés de sa présence en toutes circonstances, nous l’accueillons dans le service du prochain.
Témoins ensemble de l’Évangile en cette terre d’Essonne, nous voulons poursuivre Sa mission en prenant soin de chacun.
Que ton Esprit-Saint nous rende attentifs à tous ceux parmi lesquels nous vivons, partageant leurs joies et leurs espoirs, leurs tristesses et leurs angoisses.
Qu’il nous donne, avec le synode, de fortifier le souci du monde que nous habitons, le souci de tous et particulièrement des plus fragiles.
A l’écoute de ce que ton Esprit dit à ton Peuple qui est en Essonne, aide-nous à discerner, consolider, choisir et inventer les chemins pour la marche de notre Église diocésaine dans les prochaines années.
A l’écoute de ta Parole, avec Notre-Dame de Bonne Garde, puissions-nous être le reflet de ton regard, de Ta présence et de la joie de l’Évangile.
Amen !

G : Seigneur notre Dieu, par ta Parole tu as renouvelé nos cœurs ; notre foi est plus forte, tu as réveillé notre espérance.
Avec toi on retrouve le désir et la force d’aimer. Donne-nous toujours cette faim du Christ qui, seul, peut combler nos attentes les plus profondes. Merci pour cette alliance à laquelle tu invites tous les êtres vivants, Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen !

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée : Frères et sœurs, nous voici en route sur le chemin de Pâques.
C’est chaque jour qu’il nous faut avancer malgré toutes nos tentations de nous arrêter !
Que Dieu tout-puissant nous bénisse : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Tous : Amen !

Christ est à nos côtés ! Allons avec sa force et sa paix !
Tous : Nous rendons grâce à Dieu.

Puis si possible prendre un chant, par exemple Peuple de Dieu, va sur ton chemin, Couplet 1

Bon dimanche !

 

Et aussi…

Un Carême en secteur

Cette semaine, comme les suivantes, nous pourrons méditer à l’aide d’un feuillet https://eglise-catholique-valdorge.fr/?p=4435
Vous retrouverez plusieurs éléments de cette liturgie familiale dans ce premier feuillet. Merci aux membres des équipes liturgiques du secteur qui ont construit notre cheminement de secteur à partir des propositions du CCFD – terre solidaire.

Vivre en Église et faire vivre l’Église

N’oublions pas de participer également à la vie financière de notre paroisse : par l’application la Quête https://www.appli-laquete.fr/, en ligne https://donner.catholique.fr/quete-v2/~mon-don?_cv=1quete.catholique.fr ou bien en faisant parvenir directement à la paroisse notre participation.