Liturgie familiale – 3ème dimanche de Carême – Secteur du Val d’Orge – 6/7 mars 2021

Classé dans : Evenements, Liturgie | 0

Liturgie familiale
3ème dimanche de Carême
Secteur du Val d’Orge

6/7 mars 2021

Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai
(Jn 2, 13-25)

Préparation

Peut-être il ne vous est pas possible de rejoindre notre communauté paroissiale pour célébrer la messe en assemblée dominicale.
Voici une proposition pour célébrer à la maison, que vous soyez seul ou en famille, n’hésitez pas à l’adapter.

Commençons par préparer l’endroit où nous allons prier : la Bible ou le Nouveau Testament ouvert sur l’Évangile du jour… Le « dépouillement » du lieu fera écho à la simplicité à laquelle le Carême nous invite.
S’il y a des chanteurs et des musiciens à la maison, ils peuvent participer en préparant un chant ou deux.

Si vous êtes plusieurs, vous désignez celui ou celle qui va guider la prière (désigné ensuite par G), par exemple, le père ou la mère de famille ou le(la) plus ancien(ne).
Les indications sur comment faire ou qui doit faire sont en rouge.
En gras figurent les textes à dire par tout le monde. Les liens apparaissent en surlignés. Les chants sont indiqués par une petite note de musique : ♪

Chants proposés

Au début de la célébration

Peuple de Dieu, va sur ton chemin, Couplet 7 et 8
Maison de Dieu, maison des hommes (Benoît Gschwind) Couplets 5 et 8
♪ Dieu qui nous appelle à vivre K 158
♪ Sur les routes de l’Alliance G 321

A la fin

Peuple de Dieu, va sur ton chemin, Couplet 11 et 12
♪ Vivons en enfants de lumière (G14-57-1) Couplets 5 et 6
♪ Peuple de l’Alliance (G 244) Couplets 6

Chants du synode

Les chants du synode peuvent aussi participer à notre prière.
Prenons soin les uns de autres (Paroles & Musique)
Peuple de Dieu, va sur ton chemin (Paroles & Musique)

Liturgie familiale

 

Ouverture de la liturgie

G :En ce troisième dimanche de Carême, nous entendrons Jésus dire : « Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. »
La tentation est grande de faire de bonnes affaires. Mais Jésus ne peut pas s’asseoir à toutes les tables : celles des changeurs qui ne changent rien, doivent être renversées au bout du compte.
Un appel fort pour allier résistance spirituelle et engagement concret pour dénoncer les scandales de notre temps.

Au moment de faire sur nous le signe de croix, prenons le temps de « bien » le faire :
ce signe tout entier, nous enveloppe, nous marque du signe de la rédemption,
est signe de l’amour et de la miséricorde.
Il marque la présence de Dieu parmi nous et nous rappelle que, par le Christ, nous sommes tous frères.

G : En union avec notre évêque et les chrétiens de notre secteur, de notre diocèse et du monde entier, traçons sur nous le signe de la Croix :

AU NOM DU PÈRE ET DU FILS ET DU SAINT ESPRIT. AMEN

G : Que Dieu notre Père qui, par son Fils, veut renouveler son Alliance avec nous, nous donne la grâce et la paix.
Tous : Béni sois-tu notre Dieu, maintenant et toujours.

G : Seigneur, Ton Évangile est pour nous une invitation permanente à la conversion. Nous savons que ce changement intérieur est nécessaire. Donne-nous la force et le courage de choisir la vie. Chassons de nos cœurs les marchands du Temple : égoïsme, jalousie, petitesse d’esprit ; convertissons-nous et tournons-nous d’un cœur confiant vers notre Dieu, plein de miséricorde :

  • Nous te demandons pardon, Seigneur pour ce monde que nous détruisons peu à peu :
    Ouvre nos yeux à la réalité et nos cœurs à la repentance, aide nous à trouver un mode de vie respectueux de la création.
    Seigneur prends pitié

  • Nous te demandons pardon ô Christ quand nos cœurs s’endurcissent :
    Dans le monde où nous vivons, il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale.
    Aide-nous, à combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément préserver la nature.
    O Christ prends pitié

  • Nous te demandons pardon, Seigneur, quand nos mains se ferment au lieu de donner :
    La tentation est grande de se replier sur soi-même en oubliant la misère du monde.
    Seigneur prends pitié

G : Tu es la source de toute bonté, Seigneur, et toute miséricorde vient de toi.
Tu nous as dit comment guérir du péché, par le jeûne, la prière et le partage ; écoute l’aveu de notre faiblesse : nous avons conscience de nos fautes, patiemment, relève-nous avec amour ; fais de nous les pierres vivantes d’une Église rayonnante, par Jésus, ton Fils, notre Seigneur.
Amen

Liturgie de la Parole

Première lecture

G : Après les Alliances de Dieu avec Noé et Abraham, voici celle du Sinaï avec Moïse. Les Dix Paroles qui nous sont proposées ne sont pas à vivre comme un carcan que Dieu veut nous imposer, mais comme un projet de liberté, des jalons pour baliser notre route. Écoutons-les.

Lecture du livre de l’Exode (Ex 20, 1-17)
La Loi fut donnée par Moïse

Psaume

Psaume 18b (19), 8, 9, 10, 11
♪ Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle

Deuxième lecture

G : Entre le peuple juif qui attend un messie – un chef guerrier – et les autres peuples qui cherchent la sagesse – la connaissance, le savoir, la compréhension du monde qui les entoure – saint Paul nous rappelle que les chemins de Dieu pour venir à notre rencontre surprennent nos attentes : dans le dénuement de la croix de Jésus, nous avons appris jusqu’où l’Amour de Dieu est folie.

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (1 Co 1, 22-25)
« Nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les hommes, mais pour ceux que Dieu appelle, il est sagesse de Dieu »

Proclamation de l’évangile

G : Comme le peuple d’Israël, nos affaires humaines viennent vite nous faire oublier la présence de Dieu, si proche. Dans le Temple, Jésus chasse les marchands qui se sont installés et nous montre une Nouvelle Alliance.

Acclamons l’évangile : ♪ Gloire au Christ, Sagesse éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi, Seigneur.
G : Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que ceux qui croient en lui aient la vie éternelle.

L’un d’entre vous lit l’Évangile lentement :
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 2, 13-25)
« Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai »

Commentaire du père Jean de Dieu
Profession de foi

Après un temps de silence nous proclamons ensemble la foi de notre baptême :
G : « ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes, et ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes » ; proclamons-le, proclamons notre foi avec toute l’Église :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Prions

Prière universelle

Après un temps de silence nous partageons des intentions de prière. Vous pouvez les partager à plusieurs voix. Un refrain peut être repris entre chaque intentions.

G Seigneur, en Église familiale, en union avec les assemblées dominicales du secteur, nous te présentons nos prières :
Seigneur entends la prière, qui monte de nos cœurs.

  • Merci Seigneur pour le monde que tu as créé et que tu nous as confié.
    Préservons sa beauté telle qu’elle était lorsque nous l’avons reçue ». Nous te prions pour ceux et celles qui œuvrent à la protéger.

  • Merci Seigneur pour tous ceux et celles qui forment nos familles, quelle qu’en soit la forme et en particulier pour les grands-mères que nous sommes invités à fêter aujourd’hui: celles de nos familles et celles de nos cœurs.
    Nous te prions pour elles : celles que nous pourrons fêter aujourd’hui et celles qui sont déjà retournées auprès de toi.

  • Merci Seigneur pour ta Loi, qui nous lie à toi et à nos frères en Christ par le baptême.
    Nous te prions pour les catéchumènes de notre secteur, et pour tous ceux qui cheminent vers le baptême.

  • Au Pérou, l’Institut Bartolomé de Las Casas promeut une éducation alliant respect des femmes et respect de la nature. Elle se base sur une lecture renouvelée et œcuménique de la Bible.
    Nous te disons merci, Seigneur, pour ta Parole qui relève, change notre regard et donne force.
    Donne nous de nous nourrir de cette Parole et de soutenir cette formation qui favorise justice, paix, préservation de l’environnement.

Chacun pourra ensuite poursuivre avec des intentions personnelles de prière.

G : Dieu et Père de tous les hommes, entends la prière de ceux qui sont devenus l’Église de ton Fils.
Donne-nous ton Esprit pour que nous soyons signes et témoins de ton amour, par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Notre Père

G : Par le baptême, nous sommes les pierres vivantes de l’Église, ce Temple nouveau ; animés par l’Esprit, nous nous tournons vers toi, pleins de confiance, pour te dire :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Nous pouvons poursuivre : Délivre-nous de tout mal Seigneur et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère-nous du péché, rassure-nous devant les épreuves en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets dans la venue de Jésus-Christ notre Sauveur.
Car c’est à Toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.

Amen

Prière de communion spirituelle

G invite ceux qui sont rassemblés à la maison à s’unir à la prière de communion spirituelle :

Seigneur Jésus, je crois à ta véritable présence
dans le pain et dans le vin consacrés.
Je t’aime toi le Seigneur de ma vie.
Je désire profondément répondre à ton invitation,
communier, te recevoir au plus intime de ma vie.
Je ne peux maintenant te recevoir sacramentellement.
Viens Seigneur habiter spirituellement ma vie.
J’ai faim de ton amour, j’ai faim de ta vie donnée pour nourrir toute ma vie.
Au jour le jour que j’apprenne de toi à donner ma vie, à aimer.
Oui, Seigneur Jésus que je demeure fidèle à ton commandement
et que jamais je ne sois séparé de toi.
Amen

Cette prière est suivie d’un bon moment de silence, de communion spirituelle.

Nous sommes envoyés

Comme nous sommes invités à marcher, à faire synode :

Dieu Notre Père, tu nous as créés à ta ressemblance. Tu as tellement aimé les hommes que tu nous as donné ton Fils afin qu’il nous conduise vers toi et nous unisse dans l’Esprit.
Tels que nous sommes, disciples de Jésus-Christ, assurés de sa présence en toutes circonstances, nous l’accueillons dans le service du prochain.
Témoins ensemble de l’Évangile en cette terre d’Essonne, nous voulons poursuivre Sa mission en prenant soin de chacun.
Que ton Esprit-Saint nous rende attentifs à tous ceux parmi lesquels nous vivons, partageant leurs joies et leurs espoirs, leurs tristesses et leurs angoisses.
Qu’il nous donne, avec le synode, de fortifier le souci du monde que nous habitons, le souci de tous et particulièrement des plus fragiles.
A l’écoute de ce que ton Esprit dit à ton Peuple qui est en Essonne, aide-nous à discerner, consolider, choisir et inventer les chemins pour la marche de notre Église diocésaine dans les prochaines années.
A l’écoute de ta Parole, avec Notre-Dame de Bonne Garde, puissions-nous être le reflet de ton regard, de Ta présence et de la joie de l’Évangile.
Amen !

G : Tu nous invites, Seigneur, à avancer toujours plus profondément sur les chemins de ton Alliance éternelle avec les hommes.
Donne-nous de la redécouvrir avec des yeux neufs, arrache-nous à nos routines et à nos train-trains.
Tu nous as donné, dans ce moment passé en ta présence, une nouvelle joie de vivre, un feu à communiquer.
Que nous puissions amener nos frères à te rencontrer pour qu’ils découvrent que tu es vraiment le Sauveur du monde, celui qui ne cesse de faire du neuf.
Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles.
Amen !

Puis le ou la plus ancien(ne) bénit l’assemblée : Frères et sœurs, il veut faire de nous, réunis en son Fils, son Temple vivant et la demeure de son Esprit Saint.
Que Dieu tout-puissant nous bénisse : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Tous : Amen !

Allons dans la paix du Christ !
Tous :
Nous rendons grâce à Dieu.

Puis si possible prendre un chant, par exemple Peuple de Dieu, va sur ton chemin, Couplets 11 et 12

Bon dimanche !

Et aussi…

Un Carême en secteur

Nous pouvons poursuivre notre Carême avec ce troisième feuillet https://eglise-catholique-valdorge.fr/?p=449. Merci aux membres des équipes liturgiques du secteur qui ont construit notre cheminement de secteur à partir des propositions du CCFD – terre solidaire.
Cette prière en particulier accompagne notre semaine :

Seigneur, aie pitié de ce monde que tu as fait si beau !
Oui, prends pitié de nous,
si prompts à détruire
et si lents à comprendre le coût de nos actes.
Ouvre nos yeux à la réalité et nos cœurs à la repentance.
Pardonne-nous nos inconséquences,
Libère-nous de l’idolâtrie de l’argent,
et au nom de Jésus ouvre, s’il te plaît,
devant nous le chemin de la justice
et d’un mode de vie respectueux de Ta Création.

Extrait de « Prends pitié de ce monde si beau »
tiré d’une célébration œcuménique, paru dans Prier n° 303

Jésus et les marchands du temple

Le site Théobule propose une animation à destination des enfants en age de la catéchèse : https://www.theobule.org/video/les-marchands-du-temple-jn-2-13-a-25-et-mc-11-15-a-18/362

Vivre en Église et faire vivre l’Église

N’oublions pas de participer également à la vie financière de notre paroisse : par l’application la Quête https ://www.appli-laquete.fr/, en ligne https ://donner.catholique.fr/quete-v2/~mon-don?_cv=1quete.catholique.fr ou bien en faisant parvenir directement à la paroisse notre participation.